Pornographie sur Internet : « Ça modifie le cerveau des jeunes », s’alarme un chercheur

Résultat de recherche d'images pour "jeune danger pornographie sur internet"Un congrès international interdisciplinaire sur les dangers sexuels guettant les enfants (désormais hyperconnectés) est organisé à Rome.

Le neuro-chirurgien américain Donald Hilton, participant au congrès, évoque dans un entretien avec l’AFP les ravages provoqués sur de jeunes cerveaux par les films pornographiques violents, alors que selon lui 93 % des garçons et 62 % des filles âgés de moins de 18 ans ont été exposés à la pornographie sur Internet.

Extrait :

« Nos cellules cérébrales se modifient avec l’acquisition de connaissances. L’apprentissage sous un état de dépendance sculpte le cerveau d’une manière très dommageable. Nous pouvons devenir très figés dans certains comportements ou goûts. Quand il y a une récompense à la clef comme la pornographie, on est en présence d’un processus de marquage particulièrement puissant que le cerveau n’oublie jamais. Un enfant de 12 ans qui voit de la pornographie hard core va se dire « c’était génial ». Il peut certes être effrayé, mais ce sentiment sera supplanté par la fascination. Notre cerveau réclame de la nouveauté, du changement. Il veut un visage nouveau, une forme de corps différent. Les garçons, et de plus en plus les filles, peuvent surfer pendant des heures à la recherche d’un clip parfait pour se masturber. Il y a beaucoup de recherches scientifiques démontrant que le sexe, et tout particulièrement la pornographie sur internet, peuvent entraîner une grande dépendance. C’est comme une partie de black jack avec un jeu de cartes différent à chaque fois.

Question : Vont-ils nécessairement imiter ce qu’ils voient ?

Donald Hilton : La pornographie est en train de détruire la faculté de ressentir des émotions. Et les adolescentes sont soumises à une forte pression pour accepter des relations sexuelles [contre-nature] douloureuses. 93% des garçons et 62% des filles de moins de 18 ans ont été exposés à la pornographie sur internet. Et une étude sur les 250 films les plus populaires indique que 88% des scènes contiennent des agressions physiques sur les femmes. Les hommes peuvent aussi arriver au stade où les vraies femmes sont simplement synonymes de mauvais porno et devenir plus intéressés par de la pornographie filmée. Sans compter que les films de réalité virtuelle arrivent sur le marché, dotés d’une nouvelle technologie prodigieuse fondée sur des simulateurs. Ce n’est plus regarder de la pornographie, c’est la vivre en 4D avec la dimension émotionnelle. C’est assez cher mais beaucoup de producteurs de l’industrie du porno sont très intéressés

Source et entretien complet


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “Pornographie sur Internet : « Ça modifie le cerveau des jeunes », s’alarme un chercheur”

  1. avec la pornographie , la Révolution formate des générations de satyres, de sodomites;

    elle veut transformer des hommes libres en ilotes ivres de débauche.

    la pornographie est le roud up républicain de la civilisation, qui exige pudeur, maîtrise de soi, noblesse des sentiments .

    qui exige le sacrement de mariage afin de propager la vie, d’élever des enfants équilibrés et destinés au Ciel.

    dans la pornographie , l ‘enfant à naître n’ existe pas; ne doit pas exister.

    on bien il faut le traquer avec la pilule et l’ avortement .

    « quiconque regarde une femme avec désir, a commis l’ adultère dans son cœur »(évangile) et l’ adultère est un péché mortel qui damne.

    la pornographie: une grande valeur de la République maçonnique, toujours pourrie .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.