Pologne : une ministre résiste au lobby gay

Elzbieta Radziszewska, membre de la Plateforme civique (parti de gouvernement de centre droit), a donc déclenché un scandale en déclarant devant des journalistes que les écoles catholiques avaient parfaitement le droit de virer les enseignantes lesbiennes et plus encore transsexuels. […] elle précise qu’il est logique que les établissements religieux puissent discriminer à l’embauche, notamment en rejetant les candidats homosexuels, « puisque la sexualité et le mode de vie de ces derniers ne sont pas conformes à l’éthique de ces établissements ».

Source : Minute

2 commentaires concernant l'article “Pologne : une ministre résiste au lobby gay”

  1. Un prof de français, qu’il sois hétéro ou homo il enseigne le français, pas les relations sexuelles !

    Donc je ne vois pas en quoi son orientation serai un problème…

    « pas conformes à l’éthique de ces établissements »

    Ok, bah à ce moment là tu prend toute autre pêché qui n’est pas conforme au catholicisme et tu vire en conséquence : tout prof ayant déjà menti au moins une fois dans sa vie, tout prof qui ne donnes pas sans rien recevoir en retour, tout prof qui juge son prochain donc tout les profs quoi ! Car ils notent les élèves…

    On peux aller loin comme ça dans la connerie si on prend tout ce qui est dis dans la Bible au pied de la lettre !

    La vieille excuse du « pas conforme » pour cacher une haine envers les homos… C’est tellement lâche !

  2. Et des enseignants pedophiles, c’est conforme a « l’ethique de ces etablissements » ? Bah on connait la reponse, pas de danger car tous les pedophiles sont homosexuels n’est ce pas? Tssss

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.