Pleurnicherie homosexualiste : une nouvelle trouvaille

Selon le site e-llico : Ian Brossat, élu sodomite du Groupe Communiste et du Parti de gauche au Conseil de Paris a déposé un voeu « pour qu’un lieu, une place, une rue ou une plaque à Paris soit dédié à la mémoire de Bruno Lenoir et Jean Diot« . Lénoir et Diot serait (c’est à vérifier) les derniers à avoir été brûlés vifs en raison de leur homosexualité en 1750.

Nous attendons toujours les plaques commémoratives pour le massacre des prêtres réfractaires, le génocide des vendéens (il en existe une!), les innocents massacrés lors de l’épuration après la seconde guerre mondiale, pour les membres de l’OAS etc etc…

5 commentaires concernant l'article “Pleurnicherie homosexualiste : une nouvelle trouvaille”

  1. Pourquoi les spermatozoïdes sont’ls toujours tristes?
    Parceque s’ils étaient gais ils seraient dans la merde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.