Pas de bus en Seine-Saint-Denis

Aucun bus ne circulait ce matin sur les vingt et une lignes RATP du dépôt de Saint-Denis (93), les chauffeurs ayant cessé le travail après des incidents jeudi.

Un machiniste de la ligne 368 a été aspergé jeudi midi de gaz lacrymogène. Il a dû être transporté à l’hôpital.
Quelques heures après, un bus de la ligne 256, qui traverse la cité du Franc-Moisin à Saint-Denis, s’est retrouvé au milieu d’échauffourées. La ligne a été déviée jusqu’à la fin du service. (Source AFP).

Bientôt, c’est inéluctable, de vastes zones du territoire national ne seront plus desservies par les transports en commun, après que les moyens policiers, qui seront progressivement déployés, seront devenus inutiles ou trop coûteux.

1 commentaire concernant l'article “Pas de bus en Seine-Saint-Denis”

  1. La Seine St Denis est en voie de sud africanisation. Encore que ce pays ait de l’avance en matière criminalité. La lecture des consignes gouvernementales françaises à destination des touristes qui vont se rendre dans ce pays est édifiante. On y lit, entre autres :

    Si vous n’êtes pas pris en charge par une agence de voyage ou attendu par des amis à votre arrivée dans le pays, il vaut mieux demander à votre hôtel de vous envoyer une voiture plutôt que de prendre un taxi.

    A l’hôtel, s’enfermer à clé dans sa chambre et n’ouvrir qu’au personnel de l’établissement ou à des personnes connues.

    Eviter, la nuit et en fin de semaine, les déplacements dans les centres-villes (déserts après les heures de bureau soit 16 heures).

    Ne pas circuler à pied après la tombée de la nuit et, en règle générale, éviter les endroits isolés et mal éclairés.

    Au Cap, ne jamais se rendre à pied des hôtels du centre-ville jusqu’au front de mer.

    En voiture emprunter les grands axes, repérer son itinéraire avant de partir afin de ne pas avoir à s’arrêter pour consulter son plan ou sa carte. En cas d’hésitation, s’arrêter uniquement dans un endroit animé et bien éclairé (station service par exemple).

    Ne pas circuler la nuit sur l’ensemble du réseau routier

    Avant tout départ, s’assurer de l’état de son véhicule et surtout du niveau d’essence, qu’il est préférable de conserver au-dessus de la moitié.

    En train ne pas utiliser la liaison ferroviaire entre Johannesbourg et Pretoria.

    Source : le ministère français des affaires étrangères.

    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/afrique-du-sud_12193/index.html

    A part ça, bon mondial aux touristes qui ont néanmoins choisi d’y aller. On reconnnaîtra également que l’ADS a un temps d’avance, y compris sur le 9-3 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.