Palestine occupée : des arbres de Noël interdits

Le maire d’une banlieue juive de Nazareth a provoqué la colère d’une partie de ses administrés en interdisant aujourd’hui les arbres de Noël sur les places publiques de sa commune, qu’il considère comme « une provocation ».

Nazareth Illit, ou Nazareth la Haute, est adjacente à la ville où, selon la Bible, Jésus a passé la majeure partie de sa vie, dans le nord d’Israël. Les deux villes comptent une forte minorités chrétienne, mais Nazareth Illit est à majorité juive et Nazareth à majorité musulmane.

« La demande des arabes de mettre des arbres de Noël sur les places dans le quartier arabe de Nazareth Illit est une provocation », a déclaré le maire, Shimon Gapso. « Nazareth Illit est une ville juive, et cela n’arrivera pas, ni cette année, ni la prochaine, tant que je serai maire ».

« Nazareth est juste à côté, et ils peuvent faire ce qu’ils veulent là-bas », a-t-il insisté.
Ces propos n’ont pas plu aux arabes chrétiens de la ville. « Ce racisme qui refuse les arbres n’est rien à côté du racisme réel que nous subissons ici », a dénoncé Aziz Dahdal, un habitant de 35 ans.

« Nous lui avons dit que décorer un arbre, c’était seulement une manière de partager le bonheur et la joie avec les autres habitants de la ville. Les gens ici vivent en harmonie, les juifs, les chrétiens et les musulmans, mais quand le maire fait ça, cela n’arrange pas les choses », a regretté Shukri Awawdeh, conseiller municipal et arabe musulman.

Source : Le Figaro

6 commentaires concernant l'article “Palestine occupée : des arbres de Noël interdits”

  1. Piqure de rappel:

    Inquisition Espagnole: 36 000 morts en trois siècles selon l’estimation la plus haute, 14 000 selon les travaux plus sérieux de Pierre Chaunu,

    Révolution Française: 300 000 morts en 6 ans…

    Dimanche Rouge: 96 morts,

    Décabristes: 6 pendus (des nobles en rupture de fidélité…)

    Nombre de morts des fusillades de Juin 1848 (par la république donc) : entre 5000 et 6000

    Nombre de condamnés à mort en Russie pour raison politiques entre 1830 et 1917: 5300

    nombre de morts de la période Stalinienne: entre 40 et 60 millions…

    Nombre de condamnations entre 1303 et 1328 dans le Languedoc, sous la législature de Bernard Guy: 42

    Nombre de cas examinés entre 1483 et 1498 (période du “sanglant” Torquemada): 100 000,

    nombre de condamnations à mort au cours de la même période: 2000.

    Nombre de victimes de la persécution rouge et anar en Espagne : entre 70 000 et 85 000

    Nombre de victimes des massacres d’Elias Calles (FM) au Mexique : dans les 35 000

    La connerie à ce point là, moi je dis que ça devient gènant…

  2. Victimes protestantes de la St Barthélémy 24/08/1572 : 3000
    Victimes de la famine sur ordre de Staline en Ukraine en 1932-33 :
    entre 5 et 8 millions de morts
    Victimes de Pol-Pot au Cambodge : 2 millions
    Victimes de la grande famine chinoise de 1958 à 61 suite à des « erreurs de stratégie politique » : 50 millions de morts
    Victimes de la guerre moderne 2GM sans cause religieuse : 60 millions
    Victimes des despotes africains ? orientaux ?

  3. ..et encore faut il signaler qu’il y eut des « saint Barthélémy » des deux côtés, que les Protestants n’invoquaient la « tolérance » que là où ils n’avaient pas la force militaire pour s’imposer. Autrement c’était le tourniquet définitif.

    Chose dont le système de bourrage de crânes de l’Éducation(sic) Nationale(resic) se garde bien de rappeler.

  4. Tchetnik : absolument, je ne ferais pas preuve d’amnésie si je dis que près de 20 000 oratoires, chapelles, églises, couvents et monastères furent détruits en France par les protestants en cette période parmi les plus sombres de notre histoire avec la révolution. Passons sur les sévices, supplices et autres châtiments arbitraires infligés aux religieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.