«Homosexuels et musulmans, oui, ça existe!»

Créée il y a deux mois à peine, l’association Homosexuels Musulmans de France (HM2F) rassemble déjà près de 40 adhérents. La preuve, pour son fondateur, qu’il y avait une vraie demande.

En lançant l’association Ludovic Zahed savait déjà qu’il répondrait à un besoin important de la communauté LGBT.  «Les gays musulmans ont parfois l’impression d’être seuls, pourtant être homo et musulman ça existe, il ne faut plus se cacher».

Soutenue par de nombreux imams et associations, comme David et Jonathan qui rassemble des chrétiens homos, HM2F veut avant tout accompagner les gays, les lesbiennes, et les trans qui ne savent pas comment concilier leur sexualité, avec leur foi ou leur culture.

Source

Les Sud-Coréennes n’ont plus le droit d’avorter

Jadis surnommée la « République de l’avortement », la Corée du Sud a commencé à appliquer strictement, pour la première fois au cours des dernières semaines, une loi de 1953 interdisant les interruptions volontaires de grossesse sauf en cas de viol, d’inceste et de graves maladies génétiques.

La Corée du Sud enregistre le taux de fécondité le plus bas au monde avec 1,15 enfant par femme en 2009, selon le Service d’information statistique coréen.

Source

Luis Fernandez fait son Allyah

Luis Fernandez est le nouveau sélectionneur de l’équipe d’Israël. Le bruit courait depuis plusieurs jours. Il a été confirmé dimanche par le président de la Fédération israélienne de football, Avi Louzoun.

L’accord avec l’ancien international français et ex-entraîneur du Betar Jérusalem a été conclu à Tel-Aviv.

Fernandez prendra ses fonctions pour le match amical contre l’Uruguay, le 26 mai.

« Je suis très heureux de revenir en Israël, a confié le Français. Mon objectif est de qualifier la sélection pour l’Euro 2012. C’est une mission difficile, mais je crois qu’on peut y arriver. Je donnerai le maximum et j’espère ne pas décevoir la Fédération. »

Source

Des catholiques ont empêché la conférence du rabbin Krygier dans la nef de Notre-Dame de Paris

Un rabbin devait prêcher une conférence de Carême en la cathédrale Notre-Dame de Paris, ce dimanche.

Alors que le cardinal André Vingt-Trois venait de terminer son mot d’introduction et que le rabbin Krygier s’approchait du micro, un homme s’est levé proposant à l’assemblée la récitation d’un chapelet « en réparation pour l’outrage ».

Interrompu quelques minutes, la retransmission de la conférence à ensuite repris, le rabbin Krygier – aux côtés du cardinal Vingt-Trois – s’exprimant depuis la sacristie de Notre-Dame tandis qu’une cinquantaine de catholiques traditionnels récitaient leur chapelet en guise de protestation.

Le rabbin a profité de cette tribune inespérée pour… critiquer les dernières décisions du Saint-Père.

Source

Encore une nouvelle escroquerie

« L’escroquerie au rétroviseur fait de plus en plus de victimes. Sur l’ensemble du territoire national, on a recensé 120 faits.

 Tout débute sur un parking de supermarché, ou de pharmacie. La cible est toujours une personne âgée, entre 70 et 80 ans, qui conduit un véhicule, seul ou en couple. Quelques mètres après avoir démarré du parking, une voiture de tourisme de grosse cylindrée l’interpelle par des appels de phares.

En règle générale, les conducteurs s’arrêtent sur le bas-côté et s’engage entre eux une discussion sur le fait que les personnes âgées auraient touché le rétroviseur de leur véhicule. Ils demandent, dans un premier temps, à faire un constat. Lorsque les papiers d’assurance sont sortis, les escrocs font mine d’appeler l’assurance. Ils persuadent leurs victimes que l’assurance préconise un règlement à l’amiable et leur demande une somme variant entre 400 € et 1.100 € pour réparer le rétroviseur. »
Continuer la lecture de « Encore une nouvelle escroquerie »

Sclérose en plaque suite au vaccin contre le H1N1 ?

Le vaccin contre le H1N1 a-t-il déclenché ma sclérose en plaques?» Cette question obsède Nathalie Roy, infirmière au CHUV et maman de quatre enfants, qui a ressenti les premiers symptômes de cette terrible maladie douze jours après s’être fait vacciner.

 «La sclérose peut apparaître suite à un choc émotionnel ou une forte infection. Comme je n’ai rien subi de tel durant les derniers mois, j’ai pensé au vaccin. Je n’accuse personne, j’ai pris la décision toute seule. Mais si ma maladie a été déclenchée par ce vaccin, je trouverais normal que quelqu’un paie les 1400 francs par mois de médicaments que je vais désormais devoir prendre toute ma vie.»

 Médecin adjoint au Service d’immunologie et d’allergie du CHUV, Pierre-Alexandre Bart ne rejette pas l’éventualité d’un lien entre le vaccin et l’apparition de la maladie: «Dès que l’on stimule le système immunitaire, par exemple par le biais d’un vaccin, on induit des réactions proches de celles de l’infection naturelle, mais habituellement plus modérées.»

Source

Attentat antinationaliste à Athènes

Ce matin, une bombe a explosé dans le bâtiment abritant les bureaux du mouvement nationaliste « Aube dorée » (Chryssi Avgi en grec), dans le centre d’Athènes, sans faire de victime.
Dans son communiqué, la police précise que l’explosion s’est produite vers 9h heure locale (7h GMT). Un appel anonyme à un journal européen avait prévenu de l’explosion. 

Les militants d’extrême gauche ont perpétré plusieurs attaques à la bombe ces derniers temps, même si d’autres pistes sont envisageables.

Ce dynamique mouvement grec avait envoyé une délégation en France en mai dernier, à l’occasion du Congrès nationaliste.

«Je suis contre le mariage gay»

Cette déclaration du couturier homosexuel Karl Lagarfeld dans un magazine anglais ne peut pas être taxée d’homophobie.

«Je suis contre le mariage gay pour une raison très simple: dans les années 60, tout le monde invoquait le droit à la différence. Et maintenant, tout à coup, ils veulent une vie de bourgeois», explique ainsi Lagerfeld.

Le créateur de Chanel s’oppose également à l’adoption par des couples d’hommes.

Source

Manifestation contre l’entrée de Veil à l’Académie française.

Environ 200 manifestants se sont rassemblés pour protester contre la réception de Simone Veil à l’Académie française.
Les chapelets ont alterné avec les harangues de prêtres ou de laïcs tel le célèbre Docteur Dor. L’abbé Beauvais, curé de Saint Nicolas du Chardonnet, a pour sa part prononcé une allocution remarquée durant laquelle il interpella l’avorteuse en lui rappelant le poids de ses actes.

Le rassemblement devait se faire face à l’Académie injuriée, mais la préfecture l’a déplacé de l’autre côté de la Seine, avant de lui interdire l’utilisation de sa sono ! Il ne fallait surtout pas que le grand raout républicain fût troublé, d’aucune façon. D’où une attitude hostile et nerveuse de la part des gendarmes mobiles présents, en parfait décalage avec l’ambiance du rassemblement…

Rappelons que l’Académie française est une institution ayant pour but premier de veiller sur la langue française, dont les membres « ont tous illustré particulièrement la langue française ». C’est le critère d’entrée officiel.

Or il semble que les principaux talents et faits d’armes de Simone Veil soient d’avoir été déportée, d’avoir promu le « droit à l’avortement » (et donc le génocide que nous connaissons) et d’avoir été une militante européiste acharnée.
Tout porte à croire que l’Académie française change de vocation, pour devenir une sorte de temple honorifique des grandes figures du Système, avant que leur dépouille finisse dans l’église Sainte Geneviève (renommée « Panthéon »).

Blasphème dans le diocèse de Nancy-Toul ?

A l’occasion de l’appel au don annuel, le diocèse de Nancy-Toul a lancé une campagne de publicité avec une idée « marketing » qui risque de créer la polémique.

Deux jeux de mots douteux, blasphématoires jugeront certains, sur le visuel en question : « JESUS CRISE » à la place de « JESUS-CHRIST » suivi de « Donnez que Diable ! ».

Non à une promenade « Ben Gourion » à Paris

Aujourd’hui, la décence impose d’engager de véritables sanctions contre l’intransigeance israélienne, contre les responsables des crimes de guerre, d’exiger des entreprises françaises et européennes qu’elles se retirent des investissements en Israël sous peine de retrait des commandes publiques (ce que nous demandons au travers de la campagne Boycott Désinvestissement, Sanctions).

C’est ce moment précis que choisit la municipalité Delanoë pour annoncer l’inauguration d’une promenade Ben Gourion à Paris avec Pérès comme invité d’honneur! Nous voulons croire qu’elle va se rendre compte de la signification politique d’un tel projet : Pérès qui préside aujourd’hui la poursuite de l’annexion par la colonisation, invité à Paris pour rendre hommage à Ben Gourion le père fondateur de cette même politique: l’homme de la Naqba et de l’épuration ethnique de la Palestine : Voilà bien un programme digne de Paris, « Capitale des Lumières » !

L’UJFP s’adresse solennellement au Conseil de Paris pour qu’il renonce à son projet. Elle appelle toutes les organisations démocratiques à exprimer fortement cette exigence, en organisant une mobilisation importante au cas où la municipalité persisterait dans cette provocation.

Source