Ouverture d’un nouveau « centre éducatif fermé pour mineurs délinquants »

à Saint-Brice-Sous-Forêt, le deuxième en Ile-de-France.
Celui-ci accueille actuellement 2  jeunes, qui seront plus tard rejoints par 3 autres.
Ces multirécidivistes parfois auteurs de graves méfaits sont traités royalement, et ce pour un coût exorbitant aux dépens du contribuable.

Source

Desproges : 22 ans

Vingt-deux ans que l’humoriste irrévérencieux nous a quitté.

Les médias et les bien-pensants retiennent de lui que l’ « on peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui », citation passe-partout qu’un cerveau de démocrate peut facilement rapprocher d’ un sectaire et très républicain « pas de liberté pour les ennemis de la liberté », de Saint-Just, l’un des bourreaux de la Terreur de 1793-94.

Ont-ils jamais osé reprendre et faire leurs d’autres de ses sarcasmes ou prises de position, qui tranchent très nettement avec la pensée unique ?

Que les lecteurs de Contre-Info en jugent par eux-mêmes.

« On ne dit plus un avortement mais une interruption volontaire de grossesse, ceci afin de ménager l’amour-propre du fœtus. »

« J’adhérerai à SOS-racisme quand ils mettront un S à racisme. Il y a des racistes noirs, arabes, juifs, chinois et même des ocre-crème et des anthracite-argenté. Mais à SOS-Machin, ils ne fustigent que le Berrichon de base ou le Parisien-baguette. »

« Peut-on appeler « écrire » n’importe quelle tentative de représentation d’une ébauche de pensée par le biais de symboles graphiques incohérents couchés dans le désordre au mépris total de la grammaire, de la syntaxe, de l’orthographe et du souvenir de mon aïeule Germaine Philippin, institutrice de l’époque missionnaire, qu’une cédille oubliée décourageait aux larmes. »

« Août est vulgaire. Transparents et mous, les méduses et les banlieusards échoués s’y racornissent sur le sable dans un brouhaha glapissant de congés payés agglutinés. Août pue la frite et l’aisselle grasses. En août, le pauvre en caleçon laid, mains sur les hanches face à la mer, l’œil vide et désemparé, n’ose pas penser qu’il s’emmerde. De peur que l’omniprésence de sa femelle indélébile, de sa bouée canard grotesque et de son chien approximatif ne lui fasse douter de l’opportunité du front populaire. »

Ignoble : un hôpital très lourdement condamné après la naissance d’un enfant handicapé

La culture de mort poursuit son développement.

Ainsi, le 7 avril 2010, le CHU de Nantes a été condamné par le tribunal administratif de Nantes pour n’avoir pas détecté avant la naissance le handicap d’un enfant porteur de trisomie 21, né en janvier 1994. Après des examens qui laissaient présager une anomalie, de nouveaux examens s’étaient révélés plus rassurants : « les médecins du CHU ne firent pas part de leurs interrogations à leur patiente, et ne lui proposèrent pas de réaliser une amniocentèse ». Cette décision « a privé » la mère de recourir éventuellement à un avortement et engage la responsabilité de l’hôpital a tranché le tribunal administratif de Nantes qui « l’a condamné à verser, tous préjudices confondus, près de 51 000 euros aux parents et à leur autre fils ».

L’hôpital se voit également contraint de « verser une rente de 60 euros par nuit passée par leur fils handicapé au domicile familial depuis le jour de sa naissance et tout au long de sa vie », ainsi que la somme de 106 000 euros environ à la Caisse des dépôts et consignations, qui gère la caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales au motif que la mère a « dû prendre une retraite anticipée pour s’occuper de son fils ».

Source

Tout le monde il est antisémite

Hier dans l’émission « On n’est pas couché », Laurent Ruquier interrogeait Lise Levitzky (première femme de Serge Gainsbourg) et elle a fait une déclaration surprenante : pour elle les juifs “intégrés” sont de fait “antisémites”.
(à partir de 0’59)

Monseigneur Williamson condamné pour propos dissidents

Cette affaire prouve que l’on peut être poursuivi et condamné dans n’importe quel pays pour des propos répercutés sur le net.

Le tribunal de Ratisbonne (Allemagne) a jugé que le courageux évêque traditionaliste britannique devait s’acquitter d’une amende de 10.000 euros pour ses propos tenus lors d’une interview à la télévision suédoise en janvier 2009 :
«Je crois qu’il n’y a jamais eu de chambres à gaz (…) Je pense que 200.000 à 300.000 Juifs sont bien morts dans les camps de concentration nazis mais qu’aucun d’entre eux n’est mort en raison de gazage ».

Il aurait pu éviter son procès mais Mgr Williamson a refusé de s’acquitter de l’amende de 12.000 euros proposée par le tribunal de Ratisbonne dans le cadre d’une procédure simplifiée, comme le permet la justice allemande. Le jugement le condamnant pour «incitation à la haine raciale», a été prononcé en son absence, car la Fraternité St Pie X lui avait interdit d’y assister.

Pour sa défense, l’évêque arguait du fait que ses propos étaient destinés uniquement à la télévision suédoise. Bien conscient que ses propos étaient condamnables en Allemagne, l’évêque mettait clairement en garde les journalistes dans son interview, d’ailleurs visionnée par le tribunal. «Attention, je vous en conjure, ce que je vous dis est contre la loi en Allemagne ! Si un Allemand était dans la pièce à côté, je pourrais aller en prison sans avoir le temps de quitter ce pays et j’espère qu’il n’est pas dans votre intention de m’y envoyer.»

A l’audience de vendredi, son avocat, Matthias Loβmann, a certes admis que les paroles de son client étaient «inadmissibles» mais que Mgr Williamson ne pouvait en aucun cas escompter que ses propos seraient repris sur Internet, donc visibles depuis l’Allemagne. L’argument explique peut-être que la juge Karin Frahm ait baissé le montant de l’amende à 10.000 euros, contre 12.000 en première instance.

L’intéressé a d’ores et déjà annoncé par la voix de son avocat qu’il fera probablement appel.

Source

Voici la taupe qui a infiltré la communauté tradi de Bordeaux

Méfiez-vous de ce type. Il se faisait appeler Mathieu Maye quand il a infiltré et filmé pendant plusieurs mois les milieux catholiques et nationaux de Bordeaux, en jouant les provocateurs.

Cet agent pervers du système ne doit pas pouvoir réitérer son forfait !

Regardez-le bien et si d’aventure, vous le croisez dans un rassemblement, sachez qu’il y est pour nuire une nouvelle fois.

Source

Nouveaux termes français

FranceTerme est un site recensant les nouveaux termes publiés au Journal officiel par la Commission générale de terminologie et de néologie. (source)

Il propose des expressions techniques « de souche française » pour ainsi dire,  en remplacement des anglicismes qui pullulent dans les domaines spécialisés.
On pourra regretter que les termes soient parfois bien plus longs que leurs équivalents anglais, ce qui risque de rendre leur adoption plus difficile.
Peut-être faudrait-il ne pas hésiter, si besoin, à créer des mots nouveaux se basant sur des racines françaises (ou même latines, germaniques, gauloises) ?
Le mot « courriel » conquiert lentement mais sûrement du terrain grâce à la persévérance de nombreux patriotes, et montre que tout est possible avec un peu de volontarisme.

Pour une fois qu’un service de l’administration franco-républicaine fait quelquechose de bon, nous nous devions de le répercuter.

On peut d’ailleurs s’interroger sur l’espérance de vie de cette commission à l’heure où au sein de plusieurs ministères français on est contraint par le sommet à s’exprimer en anglais durant les réunions internes !

Société de mort : un antirides à base de foetus humain

Le capitalisme et sa course effrénée au profit n’a pas de limites morales.

Utiliser l’extraordinaire pouvoir régénérant des cellules de foetus humain pour lutter contre… les rides. Fabriquée en Suisse et lancée il y a quelques mois en toute discrétion aux Etats-Unis, Neocutis, la première crème antirides à base de foetus humains, est depuis quelques jours au centre d’une grosse polémique.

Les précieuses cellules ont en effet été obtenues à la suite d’un avortement, ce qui provoque les foudres des associations catholiques « pro life » américaines, mais aussi européennes. Car si ce produit n’est pas autorisé à la vente en Europe, on peut facilement se le procurer via le Web, moyennant 90 €. « Il se trouve qu’une patiente qui avait avorté nous a fait don de quelques cellules de peau de son foetus, explique Frédéric Koehn, le fabricant de Neocutis. »

Frédéric Koehn, tiens,tiens… c’est pas suisse comme nom, ça !

Source (via le Salon Beige)

Le général pédophile est franc-maçon

Nous avions évoqué mercredi le cas du général Raymond Germanos qui a été condamné à un simple sursis et à  1 euro de dommages et intérêts à chacune des trois associations de protection de l’enfance qui s’étaient portées parties civiles pour la détention de 3.000 images pédo-pornographiques mettant en scène de très jeunes enfants âgés entre six mois (oui, 6 mois vous avez bien lu) et douze ans, victimes de graves violences sexuelles.

Nous nous posions la question : pourquoi une telle indulgence envers un tel pervers délinquant ?
Le Salon beige et NPI nous ont donné la raison : Germanos est membre de la GLNF !

Les « frères » magistrats ont été indulgents avec leur « frère » pédophile.

Ils construisent un château-fort !

Ils ont retrouvé un site sauvage, une ancienne carrière boisée, un paysage de l’An Mil.
Avec cette pierre et ce bois, ils bâtissent un château fort dans le respect des techniques du 13ème siècle.

Guedelon
(merci à Bobby)

La République française, grande protectrice des sodomites

Le gouvernement ripoublicain français est le premier Etat à prendre officiellement position, via le Quai d’Orsay, contre les déclarations du cardinal Tarcisio Bertone sur l’homosexualité et la pédophilie.

«Il s’agit d’un amalgame inacceptable que nous condamnons», a déclaré Bernard Valero, le porte-parole du ministère lors d’un point-presse en réponse à une question sur les déclarations du cardinal Bertone, lundi au Chili. «La France rappelle son engagement résolu dans la lutte contre les discriminations et les préjugés liés à l’orientation sexuelle et l’identité de genre», a-t-il ajouté.

La musique est toujours la même. Sous prétexte de lutter contre une « homophobie » imaginaire, nos dirigeants corrompus nient la réalité la plus criante.
Le cardinal Bertone a simplement rappelé que les cas de pédophilie dans l’Eglise étaient, le plus souvent, le fait de prêtres homosexuels. Est-ce être homophobe que de rappeler des faits ?

Lynchage médiatique : un site juif accuse Dies Irae de « nazisme » et de « pédophilie »

Suite à l’annonce d’une émission  des «Infiltrés » sur France 2, mettant en cause les catholiques traditionalistes de Bordeaux, le site israélien en langue française « JSS.com » met gravement en cause le mouvement Dies Irae:

Pour cette enquête qui se veut “tranchante”, des journalistes de l’agence CAPA ont infiltrés pendant un an un groupe dit “traditionaliste”, les Dies Irae. Comprendre intégriste. Ce genre de groupe qui forme de petits nazillons et qui apprennent aux mômes le salut nazi pendant que tonton vérifie ce qu’il se passe sous le pantalon.

On reconnait bien là, la haine des fanatiques juifs.

Source