« Dans le secret des commandos français »

En cliquant sur l’image, un reportage pas mal sur le stage commando pour rentrer dans les forces spéciales françaises.

« Ils devront nager dans l’eau glacée, en uniforme, affronter les meilleurs combattants en combat singulier, résister au froid et aux nuits sans sommeil… Pendant neuf mois, 62 jeunes soldats de l’Armée de Terre vont se soumettre aux épreuves d’un stage commando réputé parmi les plus durs au monde. Leur rêve : entrer dans le cercle très fermé des régiments des Forces Spéciales. Mais, pour gagner le droit de porter le mythique béret rouge des unités de commandos parachutistes, ils devront puiser au plus profond d’eux-mêmes. »

Puisqu’il ne faut pas compter sur l’Etat…

Aux citoyens de faire preuve de solidarité nationale et de responsabilité.

Une initiative intéressante va dans ce sens : Hexaconso est un site qui désire répertorier les entreprises qui fabriquent en France (dans un souci d’écologie et de sauvegarde des emplois français).
Sa « blacklist » a plus particulièrement retenu notre attention.
Source

Verdun… Qui s’en souvient ?

« Aucune bataille n’a autant marqué la mémoire des Français que celle de Verdun.

Tout commence le 21 février 1916, à 7h30, avec un déluge de feu sur les forts de Verdun et sur les tranchées où sont tapies trois divisions françaises.

Puis, l’infanterie allemande monte à l’assaut. Certains soldats sont équipés d’un lance-flammes. C’est la première fois qu’est employée cette arme terrible.

Le chef d’état-major allemand Erich von Falkenhayn veut de cette façon en finir avec une guerre de positions qui dure depuis la bataille de la Marne, dix-huit mois plus tôt. Il projette de «saigner l’armée française» par des bombardements intensifs.

Les poilus résistent héroïquement au premier choc, en dépit de la perte du fort de Douaumont. Très vite, le commandant de la IIe Armée, Philippe Pétain, organise la riposte. Il met en place une liaison avec Bar-le-Duc, à l’arrière. En 24 heures, 6.000 camions montent vers le front en empruntant cette «Voie sacrée». L’assaut allemand est repoussé et la brèche colmatée.

Continuer la lecture de « Verdun… Qui s’en souvient ? »

Ignoble : pour Balkany, il n’y a pas de pauvres en France

Patrick Balkany, député UMP et maire de Levallois-Perret, est un très proche de Sarközy.
Dans la video ci-dessous (datant de 2006), piégé par un faux journaliste américain, il explique posément qu’il n’y a pas de pauvres ni de misère en France.
Le cynisme et le mensonge politicards dans toute leur splendeur.
UMP = URSS ?

La dé-fête des mères

elisabeth-badinter.jpgLu sur le site de Thomas Joly :
« Élisabeth Badinter vient de sortir un nouvel ouvrage sur la condition féminine : Le conflit, la femme et la mère. Dans ce livre, elle dénonce l’idéologie de la « mère parfaite ». Selon elle, l’allaitement, les couches lavables et toutes les méthodes plus naturelles de maternage menacent la liberté des femmes et a pour finalité de les renvoyer à la maison. La mère serait, ô horreur ! trop au service de son enfant en allaitant pendant six mois, et Élisabeth de stigmatiser le « bébé d’abord » qui aurait remplacé le « moi d’abord » des années post-soixante-huitardes. Le bébé menacerait la liberté des femmes.
Elle redoute une précarité économique des femmes poussées à rester au foyer du fait de la crise, pour s’occuper de leur bébé. Mais de qui se moque-t-on ?
La crise n’est-elle pas aussi le résultat de la politique socialiste à laquelle, elle et son mari, ont participé activement ?

Continuer la lecture de « La dé-fête des mères »

Exposition sur un grand Français : Saint Exupéry

Jusqu’au 7 avril 2010, la Bibliothèque Départementale de la Vendée (BDV), en partenariat avec la Succession Saint-Exupéry-d’Agay présente l’exposition Antoine de Saint-Exupéry: du vent, du sable et des étoiles.

Au-delà de l’œuvre du Petit Prince, elle permettra au public vendéen de découvrir la vie, l’œuvre et les valeurs d’Antoine de Saint-Exupéry.
Dans les bâtiments de la cédéthèque de La Gaubretière, les visiteurs découvriront une première salle d’exposition autour du thème du sable et du désert.
Dans ceux de la cédéthèque de Montaigu, ils découvriront l’Aéropostale et les exploits de ses aviateurs, contemporains et amis de Saint-Exupéry.

A travers cette exposition, ce sont les valeurs du dépassement de soi de Saint-Exupéry et de ses camarades de l’Aéropostale qui sont mises en avant, explique Dominique Souchet, Président de la Commission culturelle du Département.

Source

Bras de fer : la Russie développe sa défense

Après que les Etats-Unis ont déployé en Europe leur bouclier anti-missile au grand dam de Moscou, officiellement pour faire face à l’Iran, la Russie a réagi en installant les premières batteries de son nouveau système de missiles sol-air.

Le S-400 Triumph, capable d’atteindre tous les types de cibles aériennes, des missiles balistiques aux aéronefs, constitue un nouveau pas vers la modernisation de la DCA nationale et renforce la défense stratégique du pays.
L’armée russe le présente comme unique dans le monde en termes de performances et  trois fois plus efficace que toutes les autres batteries russes et étrangères.
Il serait en mesure d’abattre toute cible aérienne jusqu’à 400 km de distance et 30 km d’altitude.
Si les S-400 ne seront pas encore exportés, deux autres batteries viendront équiper l’armée russe avant fin 2010.

Pendant ce temps, la République française poursuit le démantèlement progressif de notre armée.