Connaissez-vous David-Olivier Kaminski ?

Avocat au Barreau de Paris, conseiller spécial du président de la LICRA et président lui-même de la BBYO (B’nai B’rith Youth Organization), la branche jeune de la franc-maçonnerie juive, David-Olivier Faminski est un chasseur d’anti-sionistes :

Depuis quelques années le nouveau visage de l’antisémitisme porte celui de l’antisionisme. Cela passe par le boycott des produits israéliens jusqu’aux procédures judiciaires en cours contre tous ceux qui déclarent « je ne suis pas antisémite, je suis antisioniste ».

Les magistrats commencent à bien saisir, grâce notamment à l’action de pointe de la LICRA et de ses avocats, que le faux visage de l’antisionisme cache en réalité le visage odieux et haineux de l’antisémitisme.

David-Olivier KAMINSKI a notamment plaidé pour la LICRA dans ses procès contre Kemi Seba.

Source

Le Pen passera la main le 15 janvier

Jean-Marie Le Pen, président historique du Front national, ne se représentera pas à sa propre succession à la tête de son parti.

Le congrès de passation s’ouvrira le 15 janvier prochain. Selon toute vraisemblance, il départagera Marine Le Pen et Bruno Gollnisch. Rappelons que lors du dernier congrès, tenu à Bordeaux à l’automne 2007, l’ancien doyen de la faculté de droit de Lyon III était arrivé en tête des votes élisant le comité central*, avec 85% des voix; la médiatique fille Le Pen suivant avec un confortable 75%.

Le 15 janvier, c’est également le jour de la Saint Rémi, apôtre des Francs qui baptisa Clovis il y a plus de mille cinq cents ans, fondant la France par la même occasion. Veillera-t-il au renouvellement du dernier parti qui défend « la France et les Français d’abord »?

Wait and see…

*le comité central du FN est composé de cent membres élus et vingt nommés; les adhérents peuvent donc voter pour cent personnes différentes, sur un total de 230 candidatures en 2007.

François Bon

Percée remarquable du parti nationaliste hongrois Jobbik

Les élections législatives hongroises de ce dimanche 12 avril ont été marquées par un effondrement de la gauche, un triomphe du parti de centre-droit Fidesz (52,74% des voix), et une remarquable percée du mouvement de droite nationaliste Jobbik.

Le Jobbik Magyarországért Mozgalom (« mouvement pour une meilleure Hongrie ») obtient 16,71% des voix et entre pour la 1ère fois au Parlement. Il gagne 2 points par rapport à son score des élections européennes de 2009.

D’abord association d’étudiants nationalistes créée en 2002, il devint un parti politique en 2003. Il connut un succès grandissant, dépassant l’ancien parti radical MIEP, et fit parler de lui  notamment en fondant la « Magyar Garda » (« garde magyare »), milice paramilitaire patriotique dissoute en 2009 par le gouvernement de gauche, et qu’il tente de recréer actuellement.

Il avait été aussi impliqué dans les émeutes de ces dernières années qui avaient été réprimées de manière très brutale, même sanglante, ce qui avaient motivées la création de la Garde.

La doctrine du mouvement est marquée par un nationalisme fervent, un christianisme affiché et militant, la défense des minorités hongroises hors-frontières actuelles ainsi qu’une lutte contre le lobby juif qui serait en France largement qualifiée d’antisémite.

Charity business : encore une escroquerie en Isère

Les gendarmes isérois viennent de mettre au jour une importante affaire de malversations présumées impliquant une association caritative iséroise. Le président de l’organisation « Soliday Handicap »  est en effet soupçonné d’avoir massivement détourné des fonds recueillis par les salariés de l’association au titre de l’aide aux enfants hospitalisés et à la réinsertion des handicapés.

Continuer la lecture de « Charity business : encore une escroquerie en Isère »

Chronique de la christianophobie – 12/04/2010

«L’athéisme en France est une religion et l’anticléricalisme une église.» E.Berl

Chers internautes,

Dans beaucoup de pays, les chrétiens sont pourchassés, privés de travail, emprisonnés, torturés, assassinés. Tout est fait pour les forcer à renier leur foi. Les bourreaux ont même parfois recours aux viols collectifs, ce qui est considéré comme une sanction pénale dans certains États. Le simple fait pour un chrétien de posséder une Bible met sa vie en danger. Les premiers martyrs chrétiens ont prouvé l’authenticité du message du Christ en lui offrant leur vie, au sens premier du terme. Jusqu’en 2010, des hommes, des femmes et des enfants du monde entier ont suivi leurs traces. Bien éloignées des impératifs hédonistes de notre société, les victimes d’actes christianophobes sont délaissées par les grands médias.

C’est dans l’indifférence la plus totale que l’on annonce la disparition prochaine des chrétiens de Cisjordanie, massacrés et contraints à l’exil par une population musulmane de plus en plus violente. L’Égypte se distingue également par l’intransigeance de sa population à l’égard des chrétiens. En novembre 2007, 150 habitations chrétiennes y ont été incendiées sous prétexte que l’église du village avait été construite sur une terre islamique. En Égypte toujours, les monastères sont également les cibles d’attaques répétées, comme en témoigne l’attaque du monastère copte d’Abu Fana, à Mallawi, au mois de Mai 2008. Des moines ont été torturés et battus à mort car ils refusaient de se convertir à l’Islam, religion d’amour, de tolérance et de paix comme chacun sait. La barbarie atteint parfois des sommets que nul ne saurait soupçonner. En Arabie Saoudite, en décembre 2008, un membre de la police religieuse s’en est pris à sa sœur, lui reprochant sa récente conversion au christianisme. Apprenant cette nouvelle, il a lapidé la jeune femme, l’a brûlée et lui a coupé la langue avant de la laisser agoniser.
Continuer la lecture de « Chronique de la christianophobie – 12/04/2010 »

Le CSA aux ordres du CRIF

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) a demandé, le 8 avril 2010, à la société Eutelsat de cesser la diffusion de la chaîne égyptienne Al Rahma.
Des propos à caractère « antisémite » auraient été tenus sur cette chaîne, le 31 octobre 2009, à propos du conflit israélo-palestinien, décrivant le peuple juif de façon non positive.
Pour le Conseil représentatif des Institutons Juives de France (CRIF) de tels propos seraient contraires à l’article 15 de la loi du 30 septembre 1986 qui interdit la diffusion de tout programme incitant à la haine ou à la violence pour des raisons de religion ou de nationalité.

Source

Lettre-réponse ouverte à Monsieur Mouloud Aounit,

président du MRAP (« Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples »).

Une lettre bien tournée qui circule par courriel. Rédigée par feu Serge de Beketch, elle n’a rien perdu de son actualité.

 Monsieur,

 Vous avez organisé récemment, en tant que président du MRAP, un colloque à l’Assemblée nationale intitulé « Du racisme anti-arabe à l’islamophobie ».
Vous y avez dénoncé, en France, « les mosquées souillées, les discriminations à l’emploi et au logement, les appels au meurtre, les violences et agressions à l’endroit des populations et des lieux de culte musulmans ».
Vous avez montré du doigt l’impunité dont bénéficient les auteurs de ces délits, appelant à « un réveil de l’opinion publique, un sursaut des institutions (Police, Justice, Education nationale, etc.), une mobilisation des grandes consciences intellectuelles.

Vous avez raison ! De plus en plus de Français sont racistes.
Continuer la lecture de « Lettre-réponse ouverte à Monsieur Mouloud Aounit, »

Enfin du véritable art de rue ?

Un de nos lecteurs nous a envoyé cette photo après être tombé dans la rue sur cet excrément canin, qu’un opposant au sarközysme avait « décoré » à sa façon.
Cette création artistique taquine a-t-elle déclenché une enquête de police minutieuse ?
Un nouveau moyen de militantisme va-t-il voir le jour ?
La rédaction de Contre-Info ne peut actuellement pas vous apporter de réponse.

Exposition à Langeais (37) : à table au Moyen-Âge

La gastronomie et les manières de table médiévales réservent bien des surprises ! On croit la cuisine grasse, elle est en réalité soulignée de sauces aigres-douces légères… On pense les manières rudes et grossières, elles sont raffinées : on rince les doigts avant les repas dans des bassins au décor délicat. On pense que l’on s’empiffre à la table du seigneur, mais certains plats étaient présentés uniquement pour être admirés !

L’exposition permet de découvrir les aliments, les secrets de préparation, le déroulement des banquets à travers manuscrits, ustensiles, reconstitutions fidèles de plats et dévoile un art qui flattait autant les papilles que les yeux !

 Lieu : Château de Langeais ; Institut de France
Entrée : incluse dans le billet du château
Téléphone : 02 47 96 72 60. Site Internet

Linceul de Turin et datation au carbone 14

Le Saint Suaire de Turin est exposé depuis le 10 avril, jusqu’au 23 mai.
Dans un article de son numéro du 01/04/2010, le Nouvel Observateur reconnait l’imposture des datations au carbone 14 qui avaient décrédibilisées (avec la complicité étonnante d’autorités vaticanes)  l’authenticité de la relique, en 1988 :

« Ainsi, ce “camp”-là triompha-t-il quand, le 13 octobre 1988, furent annoncés les résultats de la datation au carbone 14 réalisée sur un échantillon de tissu prélevé sur le Suaire réalisée par le professeur Tite, du British Museum. Pour l’équipe de ce chercheur britannique, aucun doute n’était permis : le Suaire avait été fabriqué au Moyen Âge, entre 1260 et 1390. L’affaire semblait réglée. Elle ne l’était pas. D’autres chercheurs ont depuis réduit à néant cette théorie. Ils ont d’abord fait remarquer que l’échantillon prélevé l’avait été, sans précaution aucune, dans une zone du Suaire restaurée en 1534 par des sœurs clarisses, et découvert que ces dernières avaient retissé cette partie avec de la laine bistre pour qu’on ne distingue pas ces nouveaux fils du lin. Il s’agissait ainsi d’effacer les dommages causés au Suaire lors de l’incendie, en décembre 1532, de la Sainte Chapelle de Chambéry où la relique reposait depuis trente ans avant qu’elle prenne en 1578 le chemin de sa destination actuelle, la cathédrale de Turin. »