Qu’est-ce que le Crif ?

Qu’est-ce que le Crif sinon un groupuscule endogamique qui se donne des airs de petit Etat indépendant, agissant à sa guise, faisant plier les uns et les autres, tant par le biais de l’autocensure, sensible chez bien des journalistes, craignant à juste titre d’être soupçonnés d’antisémitisme dès qu’ils oseront critiquer la politique israélienne, que par l’instrumentalisation de la culpabilité de la Shoah intériorisée par la classe politique ?

(…) tous les ingrédients sont réunis pour parler aussi de communautarisme juif.

On en vient à se demander si le Crif n’est pas plutôt le porte-parole d’Israël en France, comme une seconde ambassade de ce pays.

Mais qui représente véritablement le Crif et combien sont-ils en son sein ? On ne le saura jamais. Ce qui compte, c’est qu’il est perçu comme un lobby (mot horripilant en France) par les politiciens. Et considéré comme tel, il l’est bien, un lobby, en fait. Ceux qui s’agglutinent à son dîner croient vraiment qu’il joue un rôle important dans la machine électorale. On y vient à la pêche aux voix juives, et pour être adoubé par des juifs dont l’influence serait déterminante, en raison de la place qu’ils occupent, ou sont censés occuper, dans la société française.

ESTHER BENBASSA, directeur d’études à l’Ecole pratique des hautes études (Sorbonne)

Source

Méthodes israéliennes dévoilées.

Le Mossad (service secret israélien) a toujours allègrement pratiqué l’assassinat de ceux que l’Etat juif (vous savez, la seule démocratie du Proche-Orient) considérait comme dangereux pour ses intérêts.

Généralement bien maquillés pour passer inaperçus, il arrive que les meurtres soient éclaircis quand ce service fait preuve d’un amateurisme étonnant, comme ce fut le cas pour ce responsable du Hamas, en séjour à Dubaï.

Indécence de la haute finance

« BNP Paribas se félicite de ses très bons résultats en 2009, mais reste discrète sur une autre augmentation : celle des bonus de ses traders. Ils ne souffriront pas de la taxe de 50% imposée par le gouvernement. Les patrons de la banque, à la diète pendant un an, seront aussi à la fête.
BNP Paribas a présenté ce matin ses résultats annuels, en forte hausse, mais elle ne s’attarde pas sur les détails prêtant à polémique. Aucun chiffre, notamment, sur le montant réel des bonus accordés aux traders en 2009, après une année 2008 catastrophique.

Pourtant, les quelques chiffres rendus publics permettent de dégager une tendance très claire. Il suffit de s’intéresser aux frais de gestion du pôle « Corporate and investment banking » (CIB), des frais liés pour l’essentiel aux rémunérations des traders :

Frais de gestion en 2008 : 3,711 milliards d’euros
Frais de gestion en 2009 : 5,453 milliards d’euros
Hausse en un an : 1,742 milliard, soit près de 47% »

Source & suite

Joies du métissage

article mis à jour

L’enfant porté disparu hier mardi a été retrouvé dans la soirée et son père interpellé (détails ici).

L’alerte avait été déclenchée après que la mère de l’enfant fut retrouvée morte, le corps lardé de coups de couteau.
Mahamadou Doucouré, son ex-concubin, a avoué le meurtre.

La déclaration du ministère concernant l’enfant (« un métis de type africain ») ainsi que le scénario indiquent qu’il s’agit d’un énième drame résultant du métissage cher à nos élites… On est d’ailleurs bien en peine de trouver le nom ou une photo de la jeune femme assassinée, ce qui est généralement le cas lorsque la victime est française.

Il faut par ailleurs savoir que cette « chance pour la France » était sous le coup d’une mise en examen pour « viol en réunion ». Ce crime (généralement à connotation raciste antifrançaise) relevant des assises, on aimerait savoir pourquoi l’individu n’était pas en détention provisoire.

Liban : « Jésus est le premier résistant et le premier martyr face aux Juifs »

Le Hezbollah, avec l’appui du Courant Patriotique Libre du général chrétien Michel Aoun, a commémoré, lundi 15 février 2010, ses martyrs Abbas Moussaoui, Ragheb Harb et Imad Maghnieh, dans le quartier chrétien de Jdeidé (Metn), suscitant une vive polémique.

En effet, l’amphithéâtre de l’école de la Sagesse, appartenant à l’évêché maronite de Beyrouth, avait été loué officiellement pour organiser une conférence-débat sur le dialogue islamo-chrétien. Mais en réalité, le Hezbollah a voulu commémorer ses martyrs en terre chrétienne. Lors de la commémoration, organisé au soir du « Lundi des cendres » marquant chez les Maronites le début du carême, le député proche du général Aoun, le franco-libanais Nabil Nicolas, a pris la parole, estimant que « le mois du carême chez les chrétiens est un mois de résistance. C’est la résistance de Jésus face au mal et aux Juifs. Jésus fut de ce point de vue le premier martyr chrétien tombé dans le combat contre les Juifs ».

Retour inéluctable du Franc (suite)

Lu ici : « Huit ans après la mise en place de l’euro, la cote de la monnaie européenne est en chute libre… 69% des Français sont nostalgiques du franc, selon un sondage Ifop publié [ce mardi] par Paris Match. […]
La nostalgie de l’ancienne monnaie française semble battre son plein. 47% des Français la regrettent « beaucoup » et 22% la regrettent « un peu » : au total, sept Français sur dix sembleraient prêts à jeter l’euro aux oubliettes pour payer à nouveau leurs achats en francs…

Un chiffre inédit depuis la disparition de la monnaie : en 2002, les nostalgiques ne représentaient que 48% des Français. 61% en 2005. »

Bon, ça reste un sondage mais cela traduit de manière assez crédible une tendance de fond. Ceci au grand dam des élites politiques, financières et médiatiques qui sont prêtes à tous les mensonges afin de maintenir l’euro, pour des raisons politiques et idéologiques plutôt que réellement économiques.

Non, les Blancs ne sont pas tous des baltringues.

Tel cet homme de 67 ans, aux Etats-Unis, agressé par une racaille made in USA, elle-même encouragée par ses consoeurs du fond du bus.

Après une première video diffusée hier (régulièrement supprimée par les hébergeurs), nous décidons donc de créer une nouvelle rubrique intitulée « ça fait toujours plaisir », histoire de faire une petite pause entre deux informations sérieuses. Qu’en pensez-vous ?
N’hésitez pas vous aussi à nous faire parvenir des videos.
Contre-Info a été le premier à diffuser en France celle qui est ci-dessous.

Regarder à partir de 1’30.

Bien joué papy !

Transexualisme : Roselyne Bachelot ouvre la voie

Le transsexualisme n’est plus une maladie mentale dans notre pays.
La République française est ainsi le premier gouvernement au monde à faire cette démarche par un décret publié, mercredi dernier, au Journal officiel. Ce décret du ministère de la Santé supprime « les troubles précoces de l’identité de genre » d’un article du Code de la Sécurité sociale relatif aux « affections psychiatriques de longue durée ».
Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, avait annoncé, le 16 mai 2009, à la veille de la Journée mondiale de la lutte contre l’homophobie et la transphobie, sa volonté de ne plus considérer les transsexuels (50 000 personnes environ) comme des malades psychiatriques.

Les associations transsexuelles sont bien sûr satisfaites, mais elles ont toutefois précisé qu’elles veilleront à ce que les transsexuels français continuent d’être pris en charge par la Sécurité sociale, le transsexualisme pourrait être alors classé comme affection longue durée « hors liste ».
Ce qui veut dire en bref : « On est comme tout le monde, mais on veut que la Sécu continue à payer nos délires! »

L’association Outrans a rappelé que ce changement n’empêche pas pour autant le transsexualisme de rester psychiatrisé. En effet, les trans restent notamment soumis à un suivi psychiatrique, la transphobie n’est toujours pas reconnue comme une discrimination par la Halde, le changement d’identité reste difficile et la stérilisation forcée obligatoire.

Une fois de plus la droite est pire que la gauche. Il serait bon que tous les naifs qui ont voté Sarkozy s’en rendent compte.

Source

Al Qaïda n’existe plus selon un ex-chef de la DGSE

Selon Alain Chouet, ancien chef du service de sécurité de la Direction Générale de la Sécurité extérieure, Al Qaïda n’existe plus depuis 2002.
Ce qui n’empêche pas le renseignement américain de placer l’organisation de Ben Laden en tête des menaces auxquelles doit faire face l’Amérique, et d’annoncer même avec « certitude » une prochaine attaque sur le sol américain dans les six mois à venir.

Nouvelle preuve qu’Al Qaïda n’est qu’une chimère des services secrets américains pour légitimer leurs guerres impérialistes et fliquer le reste de la planète.

Source

Communautarisme : Quick supprime le porc et installe le « hallal » obligatoire dans 8 de ses restaurants

La chaîne de restauration Quick a confirmé lundi en fin d’après-midi que le porc serait supprimé des menus de huit de ses restaurants en France, a rapporté l’agence de presse Reuters. Les restaurants concernés sont situés pour trois d’entre eux en région parisienne, deux autres sont situés à Marseille et les trois autres à Toulouse, Villeurbanne et Roubaix. La direction du groupe de restauration a justifié son choix, dans un communiqué, par le test « d’une gamme de produits certifiés halal en France« , précisant que sur les sites en question, il n’y a plus « hamburger au bacon, tout est remplacé par de la dinde ».

Même le maire PS de Roubaix, René Vandierendonck, trouve discriminatoire le remplacement du bacon par de la dinde fumée dans les burgers, désormais tous halal (conformes aux préceptes de l’islam), du restaurant Quick à Roubaix.
À défaut d’être entendu, il a annoncé qu’il prendrait un arrêté contre toute offre discriminatoire et saisirait la Halde.
Chiche!

Source

Le CSA s’attaque à la liberté sur internet et veut baîlloner davantage la résistance nationale.

Au programme, très clairement : délation par les citoyens, pression ou recours à la « justice » envers les hébergeurs et fournisseurs d’accès, et bien sûr, pour finir, plus de bourrage de crâne à la télévision et la radio.

Dans le Parisien :
« Le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a formulé huit propositions pour lutter contre le racisme et l’antisémitisme dans les médias audiovisuels dans un rapport remis fin janvier au Premier ministre François Fillon et mis en ligne lundi sur le site du CSA.
Concernant les services de médias audiovisuels à la demande (SMAD), le CSA préconise notamment la mise en place sur leurs sites d’un système d’alerte pour les utilisateurs afin de permettre un repérage des contenus à caractère raciste et un retrait de ceux-ci par l’éditeur. En cas d’insuffisance de cette autorégulation, le Conseil interviendrait pour sanctionner les éditeurs de SMAD.
Pour les SMAD extracommunautaires ne relevant pas de la compétence du Conseil, le CSA recommande que la loi lui permette de saisir l’autorité judiciaire afin qu’elle ordonne au fournisseur d’accès à internet de filtrer l’accès à ces sites.
Enfin, le Conseil «estime nécessaire de sensibiliser le grand public, en utilisant les médias de masse que sont la télévision et la radio, à l’importance de la lutte contre le racisme», conclut le rapport. »