17 commentaires concernant l'article “Oradour-sur-Glane : 60 ans de mensonges”

  1. 1 heure 36 minutes à une grande écoute des médias et l’affaire est gagnée.
    C’était juste 1 seconde 36 centièmes de rêve !

  2. oui peut-être mais on ne m’enlèvera pas l’idée que les SS ont quand même commis des massacres et autres actes de Barbarie.
    (cependant je ne condamne certainement pas Vincent Reynouard qui défend ses opinions jusqu’au bout)

  3. @childéric

    comme les soldats de toutes les armées!

    30.000 viols en Normandie après le débarquement etc..

  4. Childeric

    Dresde = + 200 000 civils

    Oradour = + de 600

    c ‘est qui les Barbares

    et je vais pas te faire la liste d’exemples supplementaires …
    epargne moi dans les 6 M….. pour argumenter , merci

  5. Pour ceux qui sont à la recherche d’atrocités sur lesquelles il est imprudent d’insister , signalons les prouesse de l’Armée rouge envahissant la Pologne et la Prusse orientale . Oradour ne pèse pas à côté .
    L’armée US aidée pas ses laquais ne s’est pas mieux comportée en Corée .
    Il est vrai qu’elle défendait la déesse Liberté .

  6. A mettre sur rutube le plus vite possible pour éviter la censure et donc l’impossibilité pour les internautes de visionner la vidéo

  7. Mon cher Gregoire

    il ne s’agit pas de justifier ou d’excuser quoique ce soit, je souhaite simplement donner mon point de vue sur certains aspects d oradour sur Glane , nous sommes d accord qu’en aucun cas les SS venus dans le village y sont venus pour boire un coup et danser une danse du Pays?

    Je ne justifie pas les viols en Normandie , Dresde.. ( et je ne parlerai pas des 6M bien entendu), je ne les nie pas non plus, je veux simplement rappeler que malgré l exagération des faits que l omerta que nous connaissons bien essaie de nous faire gober , il y a tout de même une part de vérité je te propose d écouter les témoignages de certains rescapés , crois moi c’est a faire froid dans le dos.

    cordialement

  8. Le comportement des Waffen-SS a pu être très différent d’une unité à l’autre, tant en termes de valeur militaire qu’en termes de respect des populations civiles.

    La Waffen-SS qui a regroupé plus d’un million d’hommes avec une proportion de non-Allemands plus grande que celle d’Allemands n’a jamais constitué un ensemble homogène, de tous les points de vue.

  9. @Childeric

    N’importe-qui peut faire n’importe quel témoignage. Lorsqu’on fait des accusations ils faut les supporter avec des preuves et elles doivent respecter les lois de la physique. L’enquête de Reynouard établi des faits qui contredisent les témoignages.

    C’est la même choses pour les témoignages de Nuremberg qui tous ne respectent aucunement les lois physiques. C’est souvent ce qui arrive lorsque le supposé témoin n’est pas instruit et invente son histoire. Il lui arrive alors d’utiliser des légendes urbaines qu’il croit vraies. Les « cendres » des crématoires par exemple ou les flames de leurs cheminées ou encore le monoxide de carbonne d’un moteur diesel.

    Le volume de mensonges est si énorme qu’il n’est pas étonnant qu’ils feront TOUT pour que la vérité ne sorte au grand jour, car la honte qu’il porteront sera longue.

  10. Le procès de Nüremberg pose de surcroit le (gros) problème de voir des politiques jugés par d,autres qui commirent des crimes qui peuvent soutenir sans problème la comparaison.

    La présence de Roman Roudenko (qui dirigea un camp du MVD d’ailleurs) à ce procès fait véritablement « gag ».

  11. Et les enfants prussiens catholiques (c.à.d descendants de Teutoniques, de l’ordre de Ste Marie des Allemands), les martyrs de Lamsdorff que le site « les intransigeants » avaient évoqués il y a peu, 1000000 avec leur famille massacrés par les Polonais pour dégermaniser de force leur nouvelle Pologne qu’ils ont voulue bénie à ce prix avec la bénédiction de Churchill !??? Ah oui ça a donné un très grand (anti) pape aussi…

  12. Ceux qui n’ont pas fait la guerre, ne serait-ce qu’une « opération de pacification », ne peuvent pas comprendre que l’impardonable peut se produire à tout moment au cours d’une opération de survie sur le terrain.
    Oradour est un cas impadonable, mais un ami a évité un autre Oradour dans la même région, tout simplement parcequ’il connaissait la langue allemande et qu’il a eu le courge, disons l’héroisme, d’aller parler aux occupants et leur prouver que les habitants du village en question sont totalement innocents.
    Dieu sait qu’il était tout sauf collabo!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.