Opération d’agit prop : Blanquer annonce dans les lycées des « débats » sur le climat

Alors que les officines mondialistes ont décrété une « grève mondiale » (sic) pour le climat, le gouvernement organise des séances de bourrage de crâne puisque vendredi 15 mars dans les lycées, de 16 à 18h, des « débats » auront lieu à la place des cours ordinaires.
Ainsi, des cours nobles, tels que ceux de mathématiques, de science ou de littérature passeront à la trappe et les élèves se verront offrir 2 heures de bourrage de crâne en échange.

Car, posons tout de suite les choses : il ne s’agit pas d’un débat contradictoire pour savoir s’il y a réchauffement climatique ou non, et si oui, si celui-ci est anthropique (d’origine humaine) ou non.
Non, comme en matière d’histoire holocaustique, tout le monde sait que  « Il ne faut pas se demander comment, techniquement, [cela] a été possible. Il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu. Tel est le point de départ obligé de toute enquête historique sur ce sujet. » Eh bien là, c’est pareil :

Tous les arguments n’allant pas dans le sens de la doxa officielle ne seront pas même exposés, le point de départ de ces débats (sic) sera qu’il y a un réchauffement climatique anthropique provenant essentiellement des pays occidentaux (et ce alors qu’actuellement le pays le plus pollueur au monde est la Chine). A partir de là, les lycéens seront invités à trouver des solutions pour réduire leur empreinte carbone (faire moins d’enfants par exemple), à pérorer sur les solutions que le gouvernement pourrait prendre (plus de taxes sur les carburants,…), bref du bourrage de crâne pur et dur. Après, il ne faut pas s’étonner du niveau scolaire extrêmement faible des élèves et de leur manque de curiosité : on supprime leurs cours pour les formater selon la pensée mondialiste.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :