Nouvelles du communisme

Emmanuel Ratier nous apprend, dans son excellente lettre d’informations confidentielle (« photocopillée » à plusieurs centaines d’exemplaires par le ministère de l’Intérieur) que le journal l’Humanité, organe officieux du PCF, vient d’être sauvé de la débâcle financière par la vente de son siège à… l’État!

Les bureaux de la sous-préfecture locale y seront déplacés, tandis qu’une partie des locaux sera louée. La propriété des 7.000 m² de bureaux a été transféré pour la somme de 12.000.000 d’euros ce premier janvier, en pleine période de crise, alors que le manque de fonds (officiellement) conduit à détruire des églises en mauvais état plutôt que les restaurer.

La vente fut conclue le 22 décembre dernier, ce qui fut perçu par le personnel du journal comme un véritable cadeau de Noël. Comme quoi, en République, on ne désigne pas de roi, mais on fait des cadeaux de Noël aux communistes.

Rappelons que l’UMP, en la présence de son dirigeant franc-maçon Xavier Bertrand, a conclu il y a quelques mois un accord avec le parti communiste chinois.

Notons que la revue nationaliste l’Héritage consacre, dans son numéro 7, un intéressant article aux permanences et mutations du communisme.

2 commentaires concernant l'article “Nouvelles du communisme”

  1. Cette info est hallucinante.

    Moi, encore naïf malgré tout je croyais que le PC était dans l’opposition et était contre Sarközy. Je n’aurais jamais cru que l’ancien maire de Neuilly sur Seine puisse voler au secours des communistes, incapables de gérer un journal. Eh bien non, Sarközy et le PC bras dessus bras dessous pour venir en aide aux communistes et à leur torche-cul que personne n’achète.

    De plus, il faut bien voir qu’il y a un double cadeau : Non seulement, Sarközy achète les anciens locaux de l’humanité, mais en plus il les surpaye (avec l’argent du con-tribuable, bien sûr).

    Ainsi, ces locaux, sis à Saint Denis (93) vont être payés 12 000 000 d’€ pour 7 000 m², soit le double du prix du marché. Pour s’en convaincre, il faur regarder cette transaction qui a eu lieu en janvier 2010. Le groupe Sirius vient d’acquérir 6 700 m² de bureaux en plein centre de Saint Denis pour la somme de 5,85 millions d’€…

    http://www.businessimmo.info/pages/lettre/fiche.php?s_code=100127F4409&xtor=RSS-1

    Il est évident qu’il s’agit d’un cadeau pur et simple au PC que Sarközy fait avec l’argent du con-tribuable. D’ailleurs, comment aménager des locaux destinés à un journal en annexe de la préfecture ? Personne ne le sait sauf à engager des moyens de réfection énormes mais ça ne gêne pas Sarközy, qui pour rien au monde refuserait les cadeaux à ses copains communistes. Du reste, une autre question : En quoi la sous-préfecture qui existe déjà ne va-t-elle pas ? S’il y a de l’attente, ce n’est pas dû aux locaux, mais plutôt à un manque de personnel et/ou une paperasserie administrative trop grande. Ou, hypothèse la plus vraisemblable, à un trop grand nombre de clandestins dans cette ville, qui tous attendent une régularisation de leur situation administrative.

    La dette de la France bat tous les records et l’autre dépense l’argent en en faisant don aux communistes. En réalité, Sarközy essaie par tous les moyens de nuire à la France, lui dont on sait que son baptême n’est que vaste foutaise.

    Moralité : UMPS-PC, véritables fossoyeurs de la France qui, tous unis, l’ont ruinée, assassinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.