Mort d’un scientifique nucléaire iranien : Mossad et CIA sont pointés du doigt

Massoud Ali Mohammadi, professeur de physique nucléaire à l’université de Téhéran, a été tué par l’explosion commandée à distance d’une moto piégée alors qu’il quittait son domicile, selon le procureur général de Téhéran, Abbas Jafari Dolatabadi.

Même si aucun suspect n’a été arrêté, les autorités iraniennes ne font pas de mystère concernant les commanditaires d’un attentat ciblé comme celui-ci. A qui profite ce crime? Aux Etats-Unis et à Israël, le deux plus grands opposants au programme nucléaire iranien, bien sûr! Les opposants iraniens au régime n’ont, eux, aucun intérêt à assassiner un scientifique.

Cet attentat démontre toute l’hypocrisie et le mensonge des campagnes américaines contre le « terrorisme ». Le gouvernement de Washington vote et fait voter par les gouvernements occidentaux des lois liberticides pour soi-disant « lutter contre le terrorisme ». Alors que chacun sait que la CIA organise une multitudes d’actions terroristes à travers la planète pour le plus grand bénéfice des USA et de leurs alliés sionistes.

Source

1 commentaire concernant l'article “Mort d’un scientifique nucléaire iranien : Mossad et CIA sont pointés du doigt”

  1. Il ne s’agit pas de terrorisme mais d’assasinat.
    Le terrorisme c’est répandre la terreur cad s’attaquer à des anonymes pour faire dégénérer une situation à son profit.
    En l’occurence il ne s’agit pas de ça mais de l’élimination d’un ennemi précisement ciblé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.