Michel Rocard propose un « pouvoir militaire » en Grèce

L’ancien premier ministre socialiste Michel Rocard, dans une interview à Libération, évoquant le risque d’une guerre civile en Grèce à propos des plans de rigueur et d’austérité imposés, se lâche et propose une solution (pour éviter la guerre civile) : remplacer la démocratie par un pouvoir militaire ! Rien que ça.
Ce que ne dit pas le collabo, c’est si ce pouvoir militaire devra être à la botte de la finance ou pas, et s’il se chargera d’annuler ou pas la dette grecque irremboursable ?…
Connaissant le personnage et sa longue collaboration à la mafia euro-mondialiste, on se doute que son intention est bien le remboursement de cette dette, remboursement que la Commission de Bruxelles réclame toujours.


« Je fais une hypothèse, dit-il, la seule du livre, c’est que l’obligation de la décroissance conduit à la guerre civile. Ce n’est pas tenable et ça pose d’ailleurs une question majeure pour la Grèce qui subit une décroissance forcée : comment fait-on dans ce contexte pour maintenir des élections ? Il n’est pas possible de gouverner ce peuple en lui disant qu’il va perdre 25 % de son revenu dans les dix ans si on tient à payer toutes les dettes. Personne ne le dit, mais il ne peut y avoir d’issue en Grèce qu’avec un pouvoir militaire.
« 

Source : christroi.over-blog.com

Commentaires

commentaires

  1. Pas de commentaires



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)