Meurtre de Jérémy Censier : la justice au service du crime

Le 22 août 2009 lors des fêtes de Nay, Jeremy Censier qui rentrait chez un de ses amis pour se reposer est violement agressé par un groupe « d’individus ». Il est poignardé à plusieurs reprises et succombe à ses blessures. Le principal suspect est arrêté et mis en garde à vue, après plusieurs garde à vue il finit par avouer.

Extrait du procès verbal d’audition en garde à vue du nommé Samson Gimenez à 14H40 le 22 aout 2009:

Q : qu’avez-vous fait s’il n’y avait que vous ?

ben je me suis battu, je vous l’ai dit, DESFORGES pierre s’est embrouillé avec un gars que je ne connaissais pas c’est ce gars qui a cherché la merde pierre s’est fait insulté ce gars a poussé pierre et ils se sont bagarrés je suis arrivé il y a eu embrouille j’ai donné un ou deux coups de poings et ensuite ma soeur est venue me chercher.

EXTRAIT DE PROCES VERBAL D’AUDITION DE GARDE A VUE de samson gimenez le 23 aout 2009 à 15H51 (D65) :

Q : nous vous informons qu’à travers une déclaration de témoin, il s’avère que vous êtes l’individu qui tenait le couteau, vous auriez déclaré vouloir vous défendre parce que vous étiez agressé par plusieurs personnes. Cette information est elle exacte ?

R : Oui c’est la vérité, j’étais sur le pont lorsque pierre desforges se faisait agresser par un individu

Pierre s’est défendu je suis venu le défendre le second gars a voulu me donner un coup de poing j’ai esquivé et suis tombé au sol je me suis relevé, j’ai sorti le couteau de la poche de mon pantalon, la droite ou la gauche je ne me souviens plus.

R : comme il y avait plein de gars sur moi, j’ai fais des mouvements circulaires comme si je donnais des coups de poings avec le couteau tenu en main, après j’ai vu du sang j’ai eu conscience que j’avais pointé le monsieur.

La justice ordonne de libérer l’auteur présumé des coups mortels (détention provisoire) pour vice de procédure et la cour de cassation finit par annuler l’ensemble des PV dressés lors de la garde à vue du principal suspect. Samson Gimenez est donc libre, à l’abris d’éventuelle poursuite et ses avocats portent plainte contre l’état pour détention arbitraire.

Vous imaginez les réactions de la famille :

L’association de soutien aux Censier organisait une marche ce matin pour protester contre les décisions de justice :

Pour plus d’information sur l’affaire : jeremycensier.com

Commentaires

commentaires

  1. Pas de commentaires



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)