Matteo Salvini tance Juncker : « Il devrait boire deux verres d’eau avant d’ouvrir la bouche »


A l’origine du différend, une petite phrase lancée lundi par le président de la commission européenne, Jean-Claude Juncker. Il jugeait « hors des clous » le projet de budget italien présenté par Matteo Salvini, qui prévoyait un déficit de 2,4% du PIB pour les trois années à venir, au lieu des 1,6% envisagés. A demi-mots, il a même évoqué une possible indemnisation.

« Je ne voudrais pas qu’après avoir géré la très difficile crise grecque, nous nous retrouvions dans une nouvelle crise, cette fois-ci en Italie », s’était plaint Jean-Claude Juncker la veille.

« Je ne parle qu’avec des gens sobres qui ne font pas de comparaisons qui ne tiennent pas la route », a sèchement lancé mardi Matteo Salvini à Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, sur une chaîne de télévision italienne.

« Il devrait boire deux verres d’eau avant d’ouvrir la bouche, et arrêter de répandre des menaces non-existantes » a encore poursuivi le vice-président italien

Source : BFM


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :