Maroc : 2 touristes décapitées

Maren Ueland & Louisa Vesterager Jespersen

MAJ : Nouveau développement dans l’affaire du meurtre des deux touristes scandinaves dans le Haouz. Selon des sources sécuritaires contactées par TelQuel, les enquêteurs étudient la possibilité que des terroristes

affiliés à Daech soient à l’origine du crime. Les services de sécurité ont diffusé trois portraits robots en vue de retrouver trois suspects, tous de nationalité marocaine. Un quatrième suspect a, pour rappel, été interpellé le 18 décembre.

Ces révélations interviennent alors que de supposées vidéos du meurtre des deux jeunes femmes âgées de 24 et 28 ans commencent à circuler sur Internet. Celles-ci sont actuellement analysées par les autorités pour déterminer leur authenticité.

Horreur dans la région de Marrakech. Les corps de deux touristes scandinaves ont été retrouvés décapités le 17 décembre à l’intérieur d’une tente de camping entre Imlil et Chamharouch, à un peu plus d’une soixantaine de kilomètres de Marrakech.

Ces deux touristes, de nationalité norvégienne et danoise, étaient en visite dans la région après avoir séjourné, la veille, dans un hôtel de la ville ocre. Selon une source policière contactée par TelQuel Arabi, les premiers éléments de l’enquête ont révélé que ces deux touristes ont été attaquées au niveau du cou avec des armes blanches. Une information confirmée par la mère de la victime danoise dans une interview accordé au quotidien danois BT. Selon sa mère, Louisa Vesterager Jespersen, 24 ans, « s’est fait trancher la gorge ».

Dans un communiqué diffusé dans la matinée du 18 décembre, le Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) a annoncé l’arrestation d’un suspect dans la ville de Marrakech. La même source précise que l’enquête se poursuivra pour arrêter d’autres suspects déjà identifiés.

Source : Telquel.ma


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :