L’UMP dans la dèche

Après que le Conseil constitutionnel a rejeté les comptes de campagne 2012 de Sarközy, l’UMP se prend une gifle de 11 millions d’euros.
On a eu alors droit à un numéro de Jean-François Copé qui fit une conférence de presse pathétique, aux bords des larmes et de la pâmoison, en appelant les gogos à donner leur argent au parti… qui a largement contribué à l’appauvrissement national.

Sarközy, quant à lui, ne change pas et lance un vibrant appel aux dons… sur Facebook !


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :