Lobbies : Gallimard suspend son projet de réédition des pamphlets de Céline

La maison d’édition Gallimard a annoncé jeudi 11 janvier qu’elle suspendait son projet de republier les pamphlets de Louis-Ferdinand Céline : Bagatelles pour un massacre (1937), L’Ecole des cadavres (1938) et Les Beaux Draps (1941).

L’auteur lui-même, ainsi que son épouse, ont toujours refusé la réédition de ces œuvres devenues sulfureuses en raison de la façon dont les Juifs y sont évoqués. Mais des besoins financiers du côté de la veuve de L-F. Céline, âgée de 105 ans et objet de soins coûteux, l’ont décidée à changer de position.

A peine le projet de publication rendu public, les « ligues de vertu » habituelles (CRIF, Klarsfeld et compagnie) se sont scandalisées (dénonçant dans un langage convenu « une insupportable incitation à la haine antisémite et raciste ») et même le premier ministre, Édouard Philippe, avait déclaré qu’il fallait que les textes soient édités accompagnés d’un puissant « appareil critique », visant à neutraliser l’effet potentiel de la verve célinienne.

Finalement, devant la pression, l’éditeur renonce et Antoine Gallimard, président des éditions, a justifié sa décision « jugeant que les conditions méthodologiques et mémorielles ne sont pas réunies » pour « envisager sereinement » ce projet.

Les amateurs devront patienter et se contenter d’exemplaires d’occasion, vendus assez chers.

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

6 commentaires concernant l'article “Lobbies : Gallimard suspend son projet de réédition des pamphlets de Céline”

  1. Et dire que les crédules sont persuadés que les dirigeants de la raiepublique sont libres de leurs décisions et ne sont pas les serviteurs de …..Mais chut pas de complotisme…….ce serait un « fake » d’autant plus que ces mêmes personnes défendent bec et ongles depuis Charlie la liberté d’expresssion.

  2. Une maison d’édition courageuse doit les rééditer…!
    Sinon on les trouve sur Amazon et gratuitement en PDF.
    @Aecri, vous avez entièrement raison et d’ailleurs on attend toujours la couverture de Charlie sur Haziza rendant ses « hommages « aux femmes journalistes de LCP…

  3. Louis-Ferdinand et Lucien Rebatet . Il faut être un crétin labellisé par l’EN pour ne pas voir en eux des monuments de notre littérature .
    Au même niveau que Rabelais , Voltaire et Chateaubriand ( souvent pénible à supporter malgré de très belles pages )

  4. Gallimard a plié sous les menaces  » des coupés du gland » !!! Devrons-nous vivre éternellement sous le joug de ces imposteurs ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.