L’hôtel de ville de Paris souillé par le drapeau israélien

Les reptations de la part des élus devant Israël, qu’ils soient socialistes ou « Les Républicains » n’en finissent pas. Pour preuve, ce soir, c’est l’hôtel de ville de Paris qui a été souillé par la projection du drapeau de l’entité sioniste sur sa façade. L’explication de cela ? Le fait que quatre soldats israéliens aient été tués par un camion fou à Jérusalem, le 8 janvier dernier. Difficile de parler « d’attentat » dans la mesure où les civils n’ont nullement été visés dans cet acte, tout répréhensible qu’il soit, mais seulement des militaires. Rappelons qu’Israël est en guerre, qu’il bombarde sans relâche ses voisins quels qu’ils soient (Palestiniens, Syriens, Libanais,…) causant des centaines de morts parmi les habitants de ces pays (et pas seulement des militaires), qu’il se vante lui-même régulièrement de tuer des dirigeants politiques qui ne lui siéent pas. Rappelons aussi qu’Israël ne respecte pas le droit international, ce pays ayant été condamné par l’ONU le 23 décembre dernier pour les colonies qu’il ne cesse de multiplier hors de ses frontières, en Palestine en l’occurrence (le conducteur du camion fou était un Palestinien originaire de Cisjordanie), sans compter toutes les résolutions non respectées par cet Etat depuis sa création. Dans ces conditions, que des soldats israéliens soient visés par des opérations paraît guère surprenant, même si nous le déplorons fortement !

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés.



Close
Rejoignez Contre-info sur facebook et restez informé facilement !
Merci de cliquez sur le bouton Facebook ci-dessous (puis cette fenêtre ne s affichera plus)