« L’homosexualité est une abomination » : la cour de cassation annule la condamnation de Christine Boutin

Résultat de recherche d'images pour "cour de cassation"Voici une bonne nouvelle.

Christine Boutin avait déclaré en 2014 au détour d’une controverse  « L’homosexualité est une abomination. Mais pas la personne. Le péché n’est jamais acceptable, mais le pécheur est toujours pardonné ».[1]en fait le pécheur est pardonné par Dieu s’il se repend sincèrement et pour de bons motifs Elle fut condamnée en 2016 à 5 000 € d’amende pour ces propos anodins et qui n’auraient choqué personne il y a quelques années.

La Cour de cassation qui vient d’annuler l’arrêt de condamnation. Reprenant enfin le principe d’interprétation restrictive de la loi pénale, la cour suprême n’y a vu, à juste titre, aucun appel à la haine. Et mis fin aux poursuites.

« Le propos incriminé, s’il est outrageant, ne contient néanmoins pas, même sous une forme implicite, d’appel ou d’exhortation à la haine ou à la violence à l’égard des personnes homosexuelles », justifie la Cour de cassation. « Ce n’est pas un blanc-seing pour Christine Boutin qui aurait pu être condamnée sur un autre fondement pénal selon les juges », souligne l’association LGBT Mousse, citée par Libération.

Source


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

References   [ + ]

1. en fait le pécheur est pardonné par Dieu s’il se repend sincèrement et pour de bons motifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.