L’extrême-droite « identitaire » toujours plus perdue

Après avoir condamné le nationalisme, clamé son refus de l’indépendance nationale et son européisme, son amour de la république et de la « laïcité », son mépris de la libre recherche historique et de la lutte anti-lobbies, avoir dénoncé le « racisme »  fantasmé de certains nationalistes, voilà que sous le nom de sa structure niçoise (Nissa rebela), le Bloc Identitaire manifestait le 12 juin 2010 pour dénoncer l’ultime retour de Nice au sein de la nation française lors du rattachement de 1860.

Source

8 commentaires concernant l'article “L’extrême-droite « identitaire » toujours plus perdue”

  1. c’est plutôt des groupuscules marxistes comme nous pouvons le voir en Catalogne, au pays Basque en Corse etc…

  2. Il est clair que les identitaires n’arrivent pas à se positionner.

    En fait, chassant sur des terres déjà occupées, ils veulent se démarquer afin de ne pas avoir à répondre à la question : Pourquoi êtes-vous là, alors qu’il y en a déjà d’autres qui font comme vous ?

    Donc pour éluder cette question, ils prennent des positions sur lesquelles personne n’est présent, mais ça introduit tout un tas de contradictions. Ce mouvement n’a aucune cohérence doctrinal. Ainsi, par exemple ils parlent d’annexions du comté de Nice par la France, mais dans le même temps sont pour l’union européenne, alors qu’en matière de souveraineté, aussi bien au niveau des régions que des nations, il n’y a pas pire !

  3. Autre contradiction ils soutiennent par le biais de « solidarité Kosovo », la grande Serbie, alors qu’ils militent activement pour l’indépendance des régions.

  4. Pourquoi ne peut il pas y avoir des régions au sein des nations au sein de l’Europe ? Enfin je ne vois pas où est le problème vu que notre histoire est faite ainsi. Les Séquanes, les Burgondes etc …

    Bref comme je le dis, aujourd’hui je ne me bas plus pour des guignols, je ne bas que pour mon Clan, mes Frères et non les autres «  »politicards » bidons et véreux, du genre des multiples groupuscules de notre belle Europe. Qu’ils crèvent, ils sont bien dans ce monde, sinon nous aurions déjà gagné …

    Comme le disait Brixia: Mon Clan et les miens (entendez: « les autres blanc »).

  5. Biensur qu’il DOIT y avoir des régions au sein DES NATIONS qui composent l’Europe et non des régions au sein de l’Europe. l’Europe aux cent drapeaux est un leurre et une supercherie historique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.