L’ex-président du MJS, qui traitait les « réacs » de la Manif pour tous de violeurs, accusé d’agressions sexuelles

Thierry Marchal-Beck a été président du MJS (Mouvement des Jeunes socialistes) de 2011 et 2013, au moment des gigantesques « Manifs pour tous ».

En bon pontife de la gauche moralisatrice (avec sa fausse « morale » à elle bien sûr), il multipliait les leçons de morale à la droite (réelle ou supposée) ; il se présentait dans ses discours comme « militant féministe » et « militant LGBT »…

Il avait même osé faire éditer cette affiche scandaleuse :

Évidemment, on sait que le texte de l’affiche correspond à un autre public (qui est la clientèle qu’espère le PS) que celui des « réacs » : on est en pleines perversion et calomnie.

Maintenant, ce tartuffe (comme la gauche en regorge) est accusé par 8 femmes (en attendant d’autres) de « harcèlements et violences sexuelles »…

4 commentaires concernant l'article “L’ex-président du MJS, qui traitait les « réacs » de la Manif pour tous de violeurs, accusé d’agressions sexuelles”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.