Lettre de Macron : mégalomanie et dissolution de la France dans une Europe fédérale multiculturelle

Tribune de Frédéric Saint Clair sur la lettre délirante de Macron aux européens, pour Valeurs Actuelles. Si certains aspects sont discutables, l’ensemble mérite la lecture.

Moment surréaliste que celui que nous venons de vivre, où Emmanuel Macron, pris d’un accès mégalomaniaque et se rêvant probablement président d’une Europe fédérale, dicte à l’ensemble des citoyens européens ce que signifie « bien penser en matière d’Europe ». Moment surréaliste que cette tribune, traduite dans 14 langues, publiée dans 28 pays, où le chef de l’Etat s’invite dans chaque débat national, au sein de chaque Etat européen, au mépris du principe de souveraineté le plus élémentaire, pour indiquer à chacun ce que l’Europe doit être. Un peu comme si une forme de Saint Empire venait d’être reconstitué et qu’Emmanuel Macron avait été divinement pourvu d’un Imperium lui accordant la légitimité de s’adresser à tous, faisant fi des frontières, des gouvernements, des règles de courtoisie diplomatiques, des conjonctures politiques nationales…

Imaginez l’indignation du président français si Matteo Salvini ou Viktor Orbán s’étaient adressés aux français pour les inviter à voter pour un projet nationaliste. Emmanuel Macron aurait pu initier une tribune collective de tous les chefs d’Etat et de gouvernement sociaux-démocrates et sociaux-libéraux européens pour défendre un projet commun. Il a préféré agir seul, de façon unilatérale, de façon hiérarchique, et s’imposer à tous. Mais, laissons là la forme de la lettre, et venons-en au fond.

Lire la suite sur  Valeurs Actuelles

 


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :