Lettre aux enfants européens (nés en 2011) : devenez des hommes

Mes pauvres enfants, vous êtes nés dans un monde finissant et vous allez participer à son agonie. Vous, les jeunes Occidentaux, votre cauchemar ne fait que commencer.

Vous avez échappé à l’avortement et vous êtes nés dans ce qui reste de la famille en Europe. Elle sera peut-être « monoparentale », c’est-à-dire réduite à une seule personne. Ou bien constituée de deux personnes aux noms différents, voire de même sexe. Vos grands-parents, vous les verrez de temps en temps, pour qu’ils vous fassent des cadeaux ou pour qu’ils vous « gardent » pendant que vos parents travaillent ou s’amusent ; avant qu’ils ne rejoignent l’hospice car ils finiront aussi par gêner. Vos parents divorceront un jour, sans doute, s’ils se sont mariés (un mariage sur deux finit en divorce selon les statistiques). Votre famille se réduira au droit de visite.

Vous n’aurez pas le réconfort d’avoir beaucoup de frères et de sœurs car la démographie occidentale s’effondre : vous n’aurez que des copains, des potes et des adresses Internet. Vous n’aurez que des amis en silicone. Cela vous suffira puisque de toute façon vous allez passer 4 heures par jour devant la télévision. Le reste du temps, vous écouterez de la musique déracinée avec vos copains en « boum », en « boîte » ou sur votre MP3 et vous tapoterez sur votre téléphone-ordinateur-appareil photo-GPS portable.

Vous lirez peu et rarement de vrais livres. L’accès à la culture ne vous sera pas accordé sauf si vos parents sont riches. On vous dressera ainsi à rester des éternels spectateurs du monde : des objets et non des sujets de l’histoire.

L’école publique ne vous apprendra rien de votre passé, de votre histoire, de votre culture, de vos racines ou de votre religion. Elle vous apprendra seulement à respecter les commandements de l’idéologie dominante et qu’il est normal de copuler avec vos petits copains et copines. Elle vous apprendra à vous repentir de votre civilisation, à mépriser vos ancêtres et à suspecter vos parents. A la cantine on vous fera manger halal car il ne faut pas discriminer vos petits camarades musulmans. On vous apprendra à consommer et à céder à ce que vous croirez être vos libres pulsions, alors que vous serez seulement victimes de la suggestion publicitaire omniprésente.

Si vos parents ont un peu d’argent, vous vous inscrirez à l’université puisque tout le monde y va, bien que vous ne sachiez pas bien l’orthographe, à la différence de vos arrière-grands-parents qui n’avaient que leur certificat d’études primaires mais qui savaient lire, écrire et compter et qui connaissaient les chefs-lieux de départements. Avec un peu de patience vous obtiendrez un diplôme, comme tous les autres, et vous devrez alors chercher du travail. Comme tous les autres, car vous entrerez dans un monde où le travail durable est un privilège rare, désormais.

Vous serez en concurrence avec le monde entier : avec les Chinois et les Indiens qui fabriquent chez eux ce que l’on vous somme d’acheter, et avec les Africains qui sont installés en Europe. Des législations compliquées, destinées à empêcher de « discriminer » tout le monde sauf vous, ont en outre été mises en place. Il faudra vous contenter de peu si vous voulez travailler. Il faudra aussi faire preuve de docilité et de mobilité car la délocalisation de l’emploi industriel est désormais la loi. Et puis, compte tenu des prix de l’immobilier – car c’est le seul bien qui n’a pas encore été dévalué par les crises financières à répétition –, il vous faudra beaucoup vous déplacer entre votre domicile et votre travail, et de plus en plus longtemps puisque les centres villes sont de plus en plus chers. Et vous voyagerez dans les transports collectifs bondés car les routes sont saturées ou interdites.

Vous vivrez dans des banlieues et non plus dans des villes, des villages et des campagnes, comme vos ancêtres. Vous logerez entre le centre commercial, le centre culturel et le parking. La nuit, il vous faudra éviter de circuler pour ne pas rencontrer des « jeunes », des criminels récidivistes ou des contrôles de police musclés. Le mieux pour vous sera de rester chez vous à regarder la télévision. Vous y verrez des tas de choses auxquelles vous ne pourrez jamais accéder mais cela vous fera rêver, avant de vous endormir. Et cela vous donnera l’idée de vous endetter un peu plus pour acheter des objets inutiles que vous aurez « vus à la télévision ».

Mais il vous faudra éviter d’être malade, surtout si vous n’avez qu’un emploi à durée déterminée. Parce que les systèmes de sécurité sociale font faillite et qu’on remboursera mal vos dépenses médicales. Et parce qu’un arrêt de longue durée peut signifier un début de chômage, la dégringolade sociale irrémédiable dans un pays où 10% de la population n’a pas d’emploi.

Vous n’apprendrez pas le métier des armes puisque le service militaire a été aboli et qu’il est interdit de posséder des armes. Vous n’apprendrez pas à protéger votre nation, votre foyer, vos proches. Si vous êtes militaire de carrière on vous enverra guerroyer au loin, jouer les mercenaires de l’OTAN.

Vous n’apprendrez pas à être un citoyen qui participe à la vie de la cité. Non, si on vous fait militer ce sera pour des causes lointaines : on vous fera faire de « l’humanitaire » ou sauver les bébés phoques. On vous consultera sur pas grand’ chose d’important ; on vous laissera tranquille ; on vous demandera seulement de voter pour les candidats choisis par la télévision.

On vous apprendra à être un bon petit sujet docile, une gentille « ressource humaine » au service de l’économie, qui fait confiance aux institutions, aux conseils d’administration des entreprises et aux experts financiers pour vous « protéger ».

Il faudra aussi vous habituer à respecter les multiples prohibitions dont on a rempli votre vie, pour votre bien : trier sagement vos déchets ménagers, ne pas rouler trop vite, mettre votre ceinture de sécurité, ne pas fumer, ne pas manger trop sucré ou trop salé, ne pas boire plus d’un verre de vin, ne pas transporter d’objet pointu et coupant dans les avions et surtout ne pas avoir de mauvaises pensées.

Il faudra aussi que vous appreniez à être minoritaire. Minoritaire dans le monde, car les Européens ne représenteront plus que 7,5% de la population mondiale en 2050. Minoritaire à l’échelle de l’Union européenne élargie, car cette union n’est qu’un nain politique. Minoritaire dans votre pays, car vous devrez vous « ouvrir » aux us et coutumes de tous les peuples qui vous feront l’honneur de venir s’installer en France, si vous ne voulez pas qu’on vous accuse de « racisme » et subir les foudres de la justice. Minoritaire, il faudra que vous appreniez à baisser les yeux dans la rue.

Avec un peu de chance vous durerez ainsi au moins 80 ans, dans la solitude ou en la partageant avec un autre individu que vous aurez rencontré. Avec votre petite retraite et les quelques économies qui auront survécu aux différentes crises financières, vous traînerez votre vie inutile et sans but. Peut-être aurez-vous décidé de faire des enfants pour qu’ils profitent à leur tour de ce paradis terrestre ? Mais il faudra vous résigner à ce qu’ils n’aient pas une meilleure situation que la vôtre.

A moins que dans un suprême effort vous ne rejetiez ce système : que vous décidiez d’être des hommes et des Européens, comme vos ancêtres. Alors tout ce qui précède n’aura été qu’un mauvais souvenir ou qu’un affreux cauchemar.

Michel Geoffroy via Polémia

17 commentaires concernant l'article “Lettre aux enfants européens (nés en 2011) : devenez des hommes”

  1. hondellate s’est encore particulièrement illustré , dans l’émission du benêt juif Morandini (sur « direct » 8).

    Il a défendu, bec et ongles, l’assassin Bertrand cantat(-carna)…de sa plus venimeuse prose… »talmudique », dirons-nous.

    Son argument ?

    Il est inadmissible que l’on réserve de longues peines aux meurtriers…une paire d’années cela suffit amplement…!
    Ridicule, dégueulasse…(ce type vit certainement sur autre planète!).

    Tout cela, bien sûr, en « humiliant » publiquement une simple anonyme , responsable d’association (une superbe Aryenne, au passage…), usant et abusant de la totale légitimité intellectuelle, que lui confère son, incommensurable, popularité « télévisionesque »…Le summum de l’inconvenance !

    PS: j’ai l’impression que le sujet a été censuré sur la plateforme vidéo de Direct 8. Je l’ai vu aujourd’hui à la télé (entre 11h et midi). L’émission est découpée en deux parties sur leur site. Bizarrement à la fin de la partie 2, Morandini annonce le sujet sur Cantat…mais il ne vient pas! Et il n’y a pas de partie 3…! Vous pouvez vérifier par vous même, c’est ici (allez directement aux dernières secondes, de la vidéo):

    http://www.direct8.fr/video/Qk9pZ3U3/

  2. Rare et étonnant, une émission animée par un juif à la télévision française, d’habitude on n’en voit jamais aucun … LOL …

  3. Sinon, pour ce texte, tout à fait d’accord si ce n’est que ce n’est pas prospectif, c’est aujourd’hui que ça se passe comme ça.

    Il n’y a plus aucune solution pacifique, c’est une évidence.

  4. Ce sont des jérémiades à deux balles pour le café du commerce, des gnangnans d’un commentateur qui parle de tout et de rien et n’a pas pris le soins de vérifier ses données.

  5. D’accord avec Charlemagne,ce texte illustre la triste réalité de notre société moderne en 2011.
    En 2012,la violence va encore monter d’un cran dans notre pays,et elle atteindra le niveau de violence des USA dans qq années.
    mais d’ici là…

  6. Va falloir enseigner à nos enfants les bases de la chasse et autres techniques de  » survies « … sinon le texte est triste de vérité.

  7. HE les enfants, il faut réagir et voter pour Marine Le Pen, c’est le moment de faire quelques choses d’utile.

  8. oulalala la théorie du complot !
    Mais roulez donc à 180km/h, mais ne vous plaignez pas quand vous vous mangerez un platane, manger des frites tous les jours mais ne vous plaignez pas quand vous ferez un infarctus, ne mettez pas votre ceinture, mais ne vous plaignez pas quand vous traverserez votre pare-brise (ah ce fichu platane, emmenez un couteau dans un avion mais ne vous plaignez pas quand vous serez éconduit et que vous perdrez votre temps et que vous ferez perdre le leur au personnel de l’aéroport, votez le Pen mais ne vous plaignez pas quand vous vous rendrez compte qu’elle se foutra de votre gueule.

  9. Sixtine

    Au lieu de foncer à 180 centimètres à la minute, vous devriez constater que le seule parti politique qui n’ait jamais commis de nuisance (sans S) en France, c’est le Front National.
    Il n’ y a pas que des platanes au bord des routes, du moins dans ceux que vous classé comme comestibles, d’autre part vous vous envolez d’un seul coup, d’un seul, de votre voiture pour filer dans un avion avec ou sans couteau, je touille le tout de vos dire et après un examen non microscopique ( ce n’est pas nécessaire car c’est un peu gros), je ne vois aucun rapport entre ce fourbis confus et Le Pen et son FN.
    Aillez la bonté d’expliquer au demeuré que je suis, les subtilités de votre non-démonstration.

  10. … Aïe aïe aïe, Sixtine, irrécupérable!
    bien sûr que nous voulons tous ici pouvoir rouler à 180km/h sans ceinture, se gaver de frites McDo et pouvoir se trimballer avec des couteaux où on veut…
    Pourquoi tant de clichés réunis en si peu de phrases? et puis je vois pas trop le rapport avec cette lettre… Elle exprime la triste réalité dans laquelle on vit, ce qu’elle va devenir pour nos prochaines générations. C’est basé sur des faits, je vois pas en quoi on peut y trouver ce que vous nommez « théorie du complot »
    Vas voter Hollande, je suis sûr que tu seras pas du tout déçu…

  11. J’ai seulement repris les passages les plus affligeants de votre « lettre ».
    Je n’avais pas le courage de réfuter un par un vos arguments donc j’ai pris les plus grotesque (pour « pourquoi tant de cliché en si peu de phrases … »)
    Et c’est sûr le FN n’a jamais commis de nuisance, il n’a jamais été au pouvoir, et MrFabius, je ne vote pas Hollande, je le trouve empoté et niais, de plus je vote écolo.

  12. Sixtine
    tu parles de réfuter tous les arguments, la plupart sont des faits, des preuves irréfutables que l’on vit dans un monde où presque tout va de travers. ça crève les yeux, pourtant tout le monde s’en fout!
    Rien que dès le début, le fait qu’on passe 4 heures devant la télé (c’est un chiffre dont la télé se vante assez souvent), c’est vraiment triste, aucune vie sociale possible, juste du bourrage de crâne intensif entre Secret Story et toutes ces autres merdes qu’elle héberge…. Enfin, c’est la théorie du complot, c’est pas vrai, la télé c’est super chouette (ironie)!

    Pour ce qui est des arguments que tu trouves « les plus grotesqueS », ils sont pas là pour dire « on veut conduire vite, manger gras… », mais c’est surtout pour déballer toutes ces choses qu’on nous répète toujours, tout ce bourrage de crâne qui crée des automatismes, qu’on doit subir où qu’on soit. Certes, on peut pas dire que ce soit de mauvais messages… comme j’ai dit, on ne revendique pas tous ici le droit de rouler vite,… Mais ce qui gène, c’est que ce soit imprimé dans nos cerveaux à cause de tous les moyens qu’a trouvé l’État pour nous les communiquer (média, école,…)!

    Je vais pas m’amuser à justifier chaque argument, je trouve ce texte très complet et très explicite.

    Et puis, pour ce qui est du FN, il est vrai que je l’imagine mal au pouvoir, ce serait contre les principes de la mondialisation. Mais au moins, dans ce parti, ils savent ce qu’ils disent, contrairement aux autres qui ne parlent jamais sans antisèches.

    En tout cas, le fait de dire « le FN c’est mal », dans… 90% des cas, c’est très subjectif, car ce parti a été grave diabolisé. Il est impossible de savoir si le FN c’est bien ou mal en se basant seulement sur tout ce qu’on nous dit à la télé. Il faut se faire sa propre idée. Avant, je me disais que le FN était nul, mais en apprenant des choses comme celles qu’on peut voir sur ce site, j’ai fini par me dire que je devais me remettre en question. Le problème, c’est que ça ne se fait pas tout seul (j’ai eu un peu d’aide), parce que l’accès aux informations compromettantes qui « dé-lobotomisent » les gens est caché. Une personne susceptible de dévoiler une vérité qui gène est vite mis hors d’état de nuire, ou diabolisé pour que ces paroles n’aient plus aucune valeur.

    Tout ceci assez bien exprimé dans « l’allégorie de la Caverne » de Platon (comme quoi, c’est pas nouveau…)

  13. Sixtine

    Vous tombez dans le piège écolo. Savez-vous que les Ecolos officiellement reconnus politiquement comme tels (José Bovin par exemple) se foutent autant de l’Ecologie, que des idiots utiles qui les suivent, mais pour eux l’Ecologie est un outil politique pour arriver au pouvoir, tout comme les Socialistes utilisent le Social pour berner les Gogos et arriver à leurs fins personnelles.
    Observez ce qui se passe aujourd’hui, d’abord les médiats ne parlent que des Socialistes qui eux, ne parlent JAMAIS de la France, mais pérorent pour leurs ambitions, on a assez subi leurs dégâts ( les Ecolos sont socialo-communistes, les naïfs ne le voient pas).
    Les Socialistes ressemblent à un poulailler, faites l’essai suivant : Jeter un morceau de pain de bonne taille pour qu’une poule s’en empare, les autres vont la poursuivre illico pour le lui piquer , une autre, puis une autre le saisiront à leur tour, comme un ballon de fouteballe ou de ruguebi ,le laisseront choir, essaieront de le reprendre et ainsi de suite, ce jeu peut durer un moment et est fort comique côté poules, mais lamentables côté guignols, mâles ou femelles.
    Observez aussi que ces gens là n’ont ni programme, ni vérités, mais des ambitions et une dose incroyable de langue de bois de la plus épaisse crasse.
    Vos écolos, s’ils vous lisent, doivent bien rigoler, comme Lénine rigolait en parlant des : idiots utiles.
    Chacun fait son choix librement, comme pour le papier hygiénique.

  14. Et qu’est ce qui vous dit que le FN se fout pas de vous aussi ? Qu’ils en ont rien à faire des immigrés ?etc…

  15. Pourquoi ne pas leur donner une chance?
    Je reste assez sceptique, je l’avoue, sur le fait que le FN pourrait nous sortir de cette merde politique… parce que le monde politique est juste rempli de menteurs.
    Mais est-ce justement parce que le FN n’a pas le droit à la parole que nous ne connaissons pas la vérité? Est-ce que le FN représente aujourd’hui la seule source de vérité possible dans le monde de la politique? Qui sait?

    Pourquoi leur donner une chance? Parce que les autres y ont eu droit, et qu’ils n’ont rien fait pour faire avancer la France. Le FN représente en quelque sorte notre dernière chance de savoir, et surtout la survie de notre culture (qui coule peu à peu au milieu des autres cultures qui nous envahissent).
    Si le FN ne fait rien pour ça, même en étant à la tête de l’état, il n’y a plus d’espoir…
    Qu’est-ce qui me dit que le FN ne se fout pas de nous aussi? Ben je sais pas. Mais je vois pas pourquoi, sous prétexte qu’on n’est pas sûr de leurs intensions, on devrait laisser des lobotomisateurs au pouvoir. Après, je ne suis peut-être pas le mieux placé pour parler de front national, je le découvre depuis peu. Mais pour l’instant, c’est le seul qui me paraisse sérieux, malgré la diabolisation qu’ils subissent.

  16. Sixtine

    Que le FN se foute de nous, n’est pas impossible, car il est républicain au sens péjoratif, or, on ne sauve pas un Pays avec les mêmes causes qui l’ont esquinté.
    Là est le piège immense et immonde de la Démocratie, où le bon ( avec un b) peuple croit diriger, alors qu’il est manipulé de bout en bout.
    Maurras disait « politique d’abord » au sens que chacun doit être là où est sa place, ses qualités et ses compétences, ce qu’on nomme l’Aristocratie.
    Ce n’est pas le cas, seule l’ambition est au rendez-vous, je comprend votre méfiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.