Les retraites en or des grands patrons

Le président du conseil d’administration et ex-directeur général de L’Oréal Lindsay Owen-Jones touche quelque 3,3 millions d’euros de retraite par an, selon le magazine Capital, qui publie dans son dernier numéro un classement des «retraites en or des grands patrons».

A 64 ans, Lindsey Owen-Jones – PDG de 1988 à 2006 – qui a reçu l’an dernier 2 millions d’euros de salaire annuel comme président non-exécutif du leader mondial des cosmétiques, «touche déjà une retraite de 3,3 millions d’euros par an», écrit Capital.

Dans le classement du magazine, qui a évalué à partir des rapports annuels des groupes les retraites chapeaux déjà touchées ou à venir des grands patrons, Lindsay Owen-Jones devance le PDG de Danone Franck Riboud, qui devrait toucher à l’avenir 1,8 million d’euros de rente annuelle, et celui d’Axa Henri de Castries, dont la rente prévue, alors qu’il n’a que 55 ans, est de 1,1 million d’euros annuels.

Derrière eux se trouvent le PDG du réassureur Scor Denis Kessler (800.000 euros annuels), l’ancien président de Sanofi-Aventis Jean-François Dehecq (779.000 euros) et Henri Proglio, qui outre une pension de 769.000 euros versés par Veolia Environnement, touche 1,6 million d’euros annuels comme PDG d’EDF, rappelle Capital.

«Sous la pression de l’opinion publique et des actionnaires, les entreprises ont sensiblement raboté les retraites chapeaux qu’elles accordent à leurs dirigeants», note toutefois le magazine, qui évalue la pension annuelle moyenne des «30 plus gâtés» d’entre eux à 720.000 euros.

«La rente du PDG est en général calculée sur la base de ses trois derniers salaires (primes comprises), quand le commun des salariés doit produire ses 25 meilleures années», relève également Capital, qui rappelle que les groupes font des provisions pour pouvoir verser à l’avenir les rentes promises.

Source : Le Figaro (Merci à Hulk)

2 commentaires concernant l'article “Les retraites en or des grands patrons”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.