Les lesbiennes n’ont pas le sens de l’humour

Action discrète a encore frappé!  Mercredi dernier, le 10 février, ils se sont «attaqués» à la ville de Montpellier, afin de rebondir sur les polémiques autour des propos de Georges Frêche. Se faisant passer pour des militants du président ex-socialiste du Conseil régional, ils ont répandu des propos racistes, homophobes et mysogines dans les rues de la ville, puis dans une synagogue, dans un centre pour handicapés et finalement dans des établissements gays et lesbiens.

Les deux principales associations LGBT de Montpellier, la Lesbian & gay pride (LGP) et le Collectif contre l’homophobie (CCH) ont porté plainte contre l’émission Action discrète et Canal+ et saisi le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.