Les Gilets jaunes gardés-à-vue « ne regrettent rien »

Les Gilets jaunes témoignent bien de la colère du peuple : ils se moquent que les médias aux ordres les qualifient de fachos, ils assument leurs convictions devant la police.


Notons que pour cet « expert » les membres « de l’ultra-droite » sont des « pros de la casse » (ah bon…), c’est pourquoi ils n’ont pas été interpellés.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :