Les gendarmes lui retirent le permis car ils ont confondu la vitesse et le numéro de la plaque (159… devenu 159 km/h)

L’histoire se passe dans le sud de la France à Balaraduc-les-Bains le 7 mai 2018.
Une femme circule à bord de son véhicule sur la route départementale 600. Vers 15 h 30, un gendarme du peloton autoroutier de Poussan l’interpelle pour lui signaler qu’elle roulait à 159 km/h soit plus de 60 km/h au-dessus de la vitesse limite autorisée. La conductrice est totalement désabusée en apprenant cela, car pour elle c’est impossible, elle roulait bien à la vitesse réglementaire. Elle refuse immédiatement de signer et de reconnaître l’infraction, elle persiste encore, ce n’est pas elle… Les gendarmes lui signifient qu’elle ne peut plus conduire dès maintenant. Elle est obligée d’appeler ses parents pour qu’ils viennent la chercher, car elle est laissée au bord de la route avec son chien. Son véhicule est emmené en fourrière. Surprise deux heures après alors qu’elle s’apprête à prendre un train pour honorer ses rendez-vous, les gendarmes la rappellent en lui disant qu’ils se sont trompés !

« 159, ce n’était pas votre vitesse en effet, mais le numéro de votre plaque minéralogique ». Finalement, les gendarmes lui présentent leurs excuses et l’emmènent la conductrice récupérer son véhicule à la fourrière et lui redonnent son titre de conduite.

Lu sur Infotrafic


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “Les gendarmes lui retirent le permis car ils ont confondu la vitesse et le numéro de la plaque (159… devenu 159 km/h)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.