Les épurateurs assassinent à nouveau la mémoire française

Comme nous le pressentions il y a peu, un nouveau village de France s’est soumis au politiquement correct et a renié sa mémoire.

La décision a été prise mardi soir. « Le conseil municipal a débaptisé la rue Pétain par sept voix pour, trois voix contre et une abstention », précise Madame le maire de Parpeville, Patricia Joint qui ne cache pas son soulagement.

Cette petite localité était la dernière de sa région à avoir une rue rendant hommage au vainqueur de Verdun, sauveur de la France.

Source
Merci à Jules Guerrin

3 commentaires concernant l'article “Les épurateurs assassinent à nouveau la mémoire française”

  1. Puisqu’on parle d’histoire, je veux juste signaler une superbe vidéo de l’excellent historien Paul-Eric Blanrue, qui est en train de préparer un reportage. Dans celui-ci sera comparée la situation de Vincent Reynouard avec celle de Gutman.

    Le premier purge un an de prison pour avoir écrit une brochure sur l’histoire, tandis que le deuxième, membre du CRIF, web master du site yedwashem, a été pris en quasi flagrant délit d’actes de pédophilies. Il n’a pas fait une seconde en prison, étant condamné à uniquement à de la peine avec sursis…

    http://fr.altermedia.info/atteinte-aux-libertes/affaire-v-reynouardaffaire-m-gutman_32143.html

  2. Courage ! Bientôt nous serons dans un goulag . Nous serons enfin libres .
    Qui a prétendu que les libéraux ne feraient pas mieux que les bolcheviks ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.