21 commentaires concernant l'article “Le nouveau visage du FN : métisse, lesbienne militante et transfuge du NPA”

  1. Mais bien sur et c’est quoi la prochaine étape? un trans?

    Nous voyons la dérive inévitable du féminisme, qui, pour moi, n’a pas du tout liberé les femmes, bien au contraire, il les a bien plus enfermées dans une image d’objet sexuel. Ou qui pour être « cool » doit « tout » pratiquer sexuellement. Maintenant le FN rejette ma famille au nom d’une soit disant image moderne. Mais nos aïeules étaient bien plus libres que les malheureuses de nos jours.

    Et nous voyons le résultat. Une personne comme Venussia Myrtil qui porte les couleurs du FN. Le FN ne comprend plus ce que doit être la France puisqu’il fait confiance à une myrtil…

  2. Myrtil et M’Bala M’Bala…
    M’Bala M’Bala et Myrtil…
    Deux éléments de pointe du FN pour faire avancer la France..
    Soutenu par les cégétistes en rupture de bans….et une pincée de NPA..
    Mais qu’ est ce qu’ il fait dans cette galère le pauvre Gollnish ?…

  3. Le commentateur ci-dessus, Kaamelott, a bel et bien raison en disant : « Nous voyons la dérive inévitable du féminisme, qui, pour moi, n’a pas du tout liberé les femmes, bien au contraire, il les a bien plus enfermées dans une image d’objet sexuel. » !

    Le féminisme, ladite libération de la femme, est l’invention luciférienne par excellence pour détruire toutes nos sociétés, Satan ne pouvait trouver une autre sape si efficace et si enthousiaste pour tout détruire !, par contre, il serait utile de savoir que cette torpille-femme missionnée par Satan opéra dès l’Éden.

    Il pourrait être bien utile, si l’on veut restaurer nos sociétés, de (re)comprendre enfin que : Tant que l’on ne l’aura pas rebridée, rien, rien n’ira !
    Adr. : http://restaurationdelafamille.blogspot.com/2009/04/les-epreuves-tribulations-et.html#__RefHeading__95500_971335199

    Nous ne pouvons que vous supplier, désirant ardemment aider notre prochain, donc les Hommes, les femmes ne devant pouvoir que suivre, de lire notre page Accueil, vocation… ; lisez bien l’ensemble de nos documents : Nos divers documents

    Pour la Vérité,
    QJSIOJC

  4. @QJSIOJC
    Je suis une femme. Je suis femme au foyer et je suis libre. Bien plus que toutes celles qui se forcent à travailler dehors, culpabilisent au nom de la société de féminisme, et se tapent la double journée.

    Je suis pour le retour des vraies valeurs à savoir aux hommes le travail du dehors et aux femmes celui du dedans. Comme c’était le cas avant 1789 et les femmes en étaient respectées et honorées.

  5. A Kaamelott :
    Je suis aussi une femme et je suis absolument d’accord avec vous. Les femmes salariées sont pour moi les prostituées – qui s’ignorent – des temps modernes. Elle ne vendent pas des services sexuels mais se vendent malgré tout, pour le compte d’un patron, ou bien pire, d’actionnaires apatrides. Certaines n’ont pas le choix (revenus du conjoint trop bas ou pas de conjoint), et aimeraient sûrement rester au foyer. D’autres font le choix de travailler car elles croient – on leur a fait croire – qu’elles œuvrent à leur indépendance financière… Alors qu’elles restent dépendantes. Sauf qu’au lieu de l’être vis-à-vis du mari, elle le sont vis-à-vis du patronat. Elles acceptent de se soumettre à une hiérarchie pourvu que ça leur rapporte du fric. Comme si le patronat et les actionnaires leur voulaient plus de bien que leur mari.
    Personnellement, je n’ai jamais été aussi bien et aussi libre que depuis que j’ai lâché mon boulot ingrat.

    Le féminisme c’est la destruction de la femme-mère et par conséquent du socle vital à toute société, à tout peuple : la famille.

  6. Cette jeune femme parait plutôt sincère
    mais l’est- elle vraiment quand elle prétend aimer la France ?
    Je n’en suis pas convaincu
    Il est dommage qu’elle se revendique lesbienne et qu’elle porte cet affreux piercing aux sourcils
    Le NPA est trotskiste
    La tactique de ces esprits pervers est fondée sur l’entrisme dans les syndicats
    et dans les partis politiques
    ( de même que dans l’église )
    voilà pourquoi il ne faut pas laisser la pourriture s’infiltrer
    sinon il y a contamination

  7. Et hop, moi aussi je suis une femme, et d’accord avec les précédentes !
    Quant à la prochaine étape au FN….allez savoir ? un E.T. ?? :))

    Le FN est mort, force est de le constater…et si jamais il a pu avoir des voix catholiques pour les élections, maintenant, il ne doit plus compter dessus !

  8. La France d’après..

    Le système a tout prévu ,voici les femmes « de remplacement » 😆

    _________________________________________________

    A 41 ans, Michèl(e) se définit comme un travesti ou une « personne du troisième sexe ». Aujourd’hui séparé de sa deuxième épouse, ce père de 3 enfants peut désormais vivre comme il l’entend, c’est-à-dire dans la peau d’une femme. Maquillé, perruqué, en robe et talons, il devient Michèle, une femme coquette et très sensible à son apparence. Michèle est aujourd’hui bien décidée à vivre son travestisme au grand jour.

    Etant jeune, Thierry a toujours eu le besoin de s’habiller en fille mais il en avait honte ! C’est grâce à sa seconde épouse que Thierry décide de devenir celui qu’il a toujours voulu être : Carole ! S’en suit alors un traitement hormonal, une féminisation du visage, des implants mammaires et, pour finir, une vaginoplastie. Depuis 5 ans, Carole est une femme à part entière. Son entourage l’a accepté et elle peut enfin, à 50 ans, être la femme la plus épanouie !

    Âgée de 64 ans, Isabelle, née Jean-Claude, est toujours mariée à Mireille et père adoptif d’un petit garçon de 11 ans. Jean-Claude a été élevé dans une famille très stricte et s’est toujours senti différent. C’est à l’âge de 60 ans, après des années passées à se travestir en cachette, qu’il a une révélation et commence les démarches pour enfin devenir Isabelle aux yeux de tous. Réticente au départ, Mireille a décidé de rester auprès de son mari dont elle partage la vie depuis 35 ans et qui est devenu désormais « sa compagne ». Leur fils a bien accueilli la situation et il est surtout devenu le ciment entre ses parents.

    http://www.wat.tv/video/est-quoi-amour-vendredi-fevrier-3cgb3_2ey3p_.html

  9. Cette jeune-fille me rappelle Smahi à ses débuts, aussi convaincu, forcément c’est sa remplaçante!

    A peine arrivée, déjà félicitée et rémunérée, ça aide d’être métisse alors que d’autres, beaucoup moins ,malgré leur ancienneté, sont aux oubliettes.

    C’est chiant pour Rachline ,il était le petit toutou à sa mémère c’est miss Tyl qui avoir droit à sa promenade quotidienne avec fifille Le Pen.

  10. @ Muku.. Là c’est du racisme total là…
    Parceque je sais moi-là.. y a plein de nègres en France..
    Oui monsieur Mouki.. Y a même des neg-blancs.. A l’ assemblé nationale, je vous dis là..

    Pour ce qui concerne les dérives de quelques intervenantes plus haut, je voudrais dire qu’ il faut quant même bien réflechir avant de menacer les hommes à n’ être indéfiniment que des prodcuteurs-travailleurs..
    Le travail c’est la santé.. même pour les femmes….

    Je vous l’ assure.. Quoi deplus beau de regarder des femmes altières, belles, bronzées, travailler dans nos champs, vendanger, biner, glaner, etc.. .. .. Et je m’ écrierai alors :

    LAVANDIERES.. TOUTES A VOTRE POSTE..

  11. A Chris du fier :
    Je parlais du salariat, pas du travail saisonnier ni du travail des commerçants ou des agriculteurs dont l’activité (indépendante) est souvent partagée entre les deux époux, voire même entre différents membres de la famille, ça n’est évidemment pas la même chose que d’aller bosser comme « assistante de direction », « assistante commerciale », « technicienne » ou « ingénieure » après avoir vendu son CV et son sourire à une entreprise qui ne pensera qu’à presser le citron au détriment de la famille de l’intéressée ! Et je ne parle pas des postes de caissières de supermarché, occupés, comme tant d’autres métiers, par celles qui n’ont pas tellement d’autre choix que de travailler pour assurer la survie du foyer.

    En général, ces femmes-là n’ont pas bonne mine. Déprimées, épuisées, usées, beaucoup le sont. Rester enfermé dans un bureau ou être par monts et par vaux, toute la semaine, ça n’a jamais été la meilleure façon d’être en forme. Alors le travail = la santé, tout dépend de la tâche et de la cadence.

    Cela dit, les femmes au foyer ne se tournent pas les pouces. Elles font les tâches ménagères, bricolent, cuisinent, élèvent les enfants, assurent leur soutien scolaire quand elles le peuvent, jardinent si elles ont la main verte. Bref, le tort de cette société est de faire croire qu’une femme qui n’est pas salariée ou n’occupe pas une profession libérale reconnue est une fainéante qui se la coule douce.

  12. FR dit :
    28 février 2011 à 11 h 27 min
    Ce que vous dites pourrait s’appliquer à tous indistinctement du sexe .
    dés lors oueu vous ne pouvez vivre de votre patrimoine , vous êtes bien contraint de vendre vos talents votre savoir faire et parfois de la fermer, que vous soyez employé ou fournisseur de prestations à votre compte ,

  13. @Chris du Fier
    Les Blancs qui vivent depuis 10 générations en Afrique du Sud se considèrent rarement comme des Zulus ; et il n’existe aucun instrument de propagande pour les y obliger. En revanche, en France, on nous « force » à considérer les allogènes fraîchement débarqués comme des Français à part entière.

    @Georgio
    Ce que vous dîtes est tout à fait juste. Mais l’abandon du foyer par la femme se ressent encore plus durement, je crois. Quant au « savoir-faire », j’aimerais savoir en quoi consiste celui d’une « assistante de direction » ou d’une « chargée de recrutement »… : au moins la moitité des professions sont totalement inutiles à la société.

  14. De toute façon l’homme et la femme sont complémentaires. Pas égaux. Ils sont plus forts physiquement et nous moralement. Nous portons les enfants et les mettons au monde (je met les hommes au défi de supporter cela plusieurs fois).

    Il faut savoir que 80% des divorces sont demandés par… Les femmes. Merci le pseudo féminisme.

    Quand je vois à quel point ma fille est calme et équilibrée face aux enfants de mères « actives »…

  15. Il est des gens qui vont voter FN à présent, eux qui auraient pu inverser quelque peu la machine mondialiste le 05/05/ 2002 en limitant l’immigration massive destructrice, et devant agir comme des bâtons de dynamite dispersés lors de la future guerre civile programmée par nos élites sionistes, à la façon des Allemands qui de spartakistes c.à.d communistes devinrent tous nazis du jour au lendemain comme de pétainistes à gaullistes en 1944 !
    Décidemment, on sera toujours étonné de la connerie humaine…

  16. je pense qu’en étant du coté fn cette jeune femme métisse rejete une part d’elle meme plus que l’autre je pense que les raisons de « raz le bol » ne sont pas les raisons profondes de ceux qui votent fn….. il y a selon moi un vrai racisme anti coloré en france ou le coloré y est infériorisé

  17. « il y a selon moi un vrai racisme anti coloré en france ou le coloré y est infériorisé »

    et pas seulement chez ceux qui votent fn………

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.