5 commentaires concernant l'article “Le Conseil Départemental de la Gironde offre un château aux « migrants »”

  1. avec notre République islamolâtre

    c’est la vie de Château

    pourvu que çà dure;

    la République consacre 25% du budget de l’ Etat pour sa politique d’invasion barbare, pour tuer la vraie France.

  2. Honteux !!! Je trouve ça complètement dégueulasse de faire profiter des migrants d un patrimoine où mes ancêtres comme ceux de nimporte quel français ce sont battus pour l entretenir et le faire vivre ! Bravo la france gardons nos valeurs !!!!! On est dans un monde où malheureusement un migrant aura plus d aides ou de droit qu un malheureux sans abri . La france réveillez vous !!!!!!!!

  3. Riverains de ce chateau dans un quartier familial et près des écoles nous apprenons avec stupéfaction l’installation depuis decembre de jeunes migrants dans ce lieu destinés à accueillir des jeunes pupilles étudiants …. aucune information aucune concertation auprès des voisins .
    Les poussettes fleurissent dans le parc , des mineurs pas si non accompagnés que cela .

  4. c’ est la politique d’ un gouvernement d’ impérialo siono facho , qui en agressant ou en volant les biens de leur pays a multiplié les damnés de la terre que vous appelez « migrants » vous leur devez réparation ! assez de l’ arrogance et de l’ ingérence du pays des « droits de l’ homme  » ( de l’ homme français uniquement ).. Rien à cirer de vos « alloc ». , de vos châteaux … -j’ espère que tous retourneront chez eux en particulier les syriens que vous avez essayé de noyer , tuer , et que la France avec son ingérence criminelle et « intéressée » rentrera chez elle la « queue basse » : défaîte assurée , et retour de bâton …..

  5. C’est une honte mettre ces gens sans aucunes education dans nos châteaux ils vont tout mettre à feu et à sang !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.