« Le combat, c’est fini » : Ferrand réclame l’intervention des forces de l’ordre sur les ronds-points

Aujourd’hui président de l’Assemblée nationale, le premier parlementaire socialiste à avoir rejoint le camp Macron souhaite que les Gilets jaunes s’arrêtent. Il a affirmé être favorable à l’envoi de CRS et de gendarmes sur les ronds-points de France.

Trouvé sur RT France : « Ce n’est plus possible d’entraver la liberté de circulation ! […] Les combats c’est fini, le débat c’est maintenant. » : s’appuyant sur les récentes réponses apportées par le gouvernement aux Gilets jaunes, le président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand a, ce 16 décembre, appelé le mouvement citoyen à arrêter le combat. De fait, lors de son intervention sur France 3, le député du Finistère a insisté sur la nécessité de « libérer l’espace public » et suggéré d’envoyer « les CRS ou les gendarmes à la campagne » sur les points de blocage persistants.

« Le message a été passé, les réponses données ont été massives, des lois vont être prises », a en outre rappelé Richard Ferrand.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :