Le CNNum dénonce la « spirale sécuritaire infernale » de la France

A l’occasion de l’examen du nouveau projet de loi antiterroriste, le Conseil national du numérique (CNNum) alerte sur la « trajectoire sécuritaire » du gouvernement, qu’il juge « infernale ». Un article de notre partenaire La Tribune.

Le Conseil National du Numérique (CNNum) a beau être un organe consultatif du gouvernement, cela ne l’a jamais empêché de taper sur la main qui le nourrit. Sous François Hollande, l’institution alors présidée par l’actuel secrétaire d’Etat au Numérique, Mounir Mahjoubi, n’avait pas hésité à critiquer les attaques du gouvernement contre le chiffrement ou la création du méga-fichier d’identité TES, jugé trop intrusif.

En début de semaine, le CNNum a fourbi son premier rappel à l’ordre contre la politique d’Emmanuel Macron, accusée de poursuivre la « trajectoire sécuritaire » du précédent quinquennat. Dans un rapport sévère intitulé « Prédiction, chiffrement et libertés », l’organe consultatif dénonce une « situation critique » sur le plan du respect des libertés individuelles à l’heure de la révolution numérique.

« Sécurité absolue impossible à atteindre »

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.