L’arme absolue contre les PV : être franc-maçon

Samedi matin. Il est un peu plus de onze heures à Roupy . Le dispositif de contrôle routier renforcé en ce week-end de 15 août est mis en place.

Le sous-préfet de l’arrondissement de Saint-Quentin est là, le commandant de la compagnie de Saint-Quentin aussi, ainsi que la presse conviée. Petite attente le long de la chaussée. Le temps de capter un éventuel contrevenant. Tic, tac. Les yeux sont rivés sur l’entrée de ce village situé à une dizaine de kilomètres de Saint-Quentin. Tic, tac.

« La Mercèdes là, vite, vite elle est à 80 km/heure au panneau. », lance le gendarme vissé à ses jumelles. Un de ses collègues s’empresse de traverser la route pour interpeller cet automobiliste. La voiture s’arrête.

Pascal Cordier, patron de Sports événements, président du boxing club et organisateur du meeting aérien en sort.

« Ah, c’est de la provocation, il savait qu’on était là. C’est de la provocation », lance, gêné, le commandant de la compagnie de Saint-Quentin.

Le sous-préfet, la mine crispée, va saluer cette figure locale prise en plein flagrant délit d’excès de vitesse, 30 km/h au dessus de la vitesse autorisée.

« Non, tu peux reprendre », glisse en même temps le commandant Houdain au militaire chargé des jumelles.

Traduction : tu peux continuer à surveiller la route. C’est une fausse alerte.

Pascal Cordier ne sera pas verbalisé. Juste un petit contrôle des papiers pour celui qui vient tout juste de se voir accorder la non-inscription d’une condamnation pour conduite en état alcoolique sur son casier judiciaire.

« Quand j’ai vu la voiture arriver, j’étais sûr que c’était lui », insiste le commandant de la compagnie de Saint-Quentin.

Petit rire loin de dissiper le malaise.

Interrogé par Rue 89, Pascal Cordier prononce des mots qui sonnent curieusement quand on sait que son ami Xavier Bertrand est l’un des seuls responsables politiques nationaux à avoir rendu publique son appartenance à la franc-maçonnerie :

« Je milite dans des cercles philosophiques qui travaillent à rechercher la justice et la vérité. »

Vu la réaction immédiate du sous-préfet et du commandant de gendarmerie, ces deux-là doivent aussi militer dans des cercles philosophiques qui travaillent à rechercher la justice et la vérité.

Source (Merci à Julien)

2 commentaires concernant l'article “L’arme absolue contre les PV : être franc-maçon”

  1. Minable! dire que j’ai perdu 5 points pour des excès de vitesse n’excédant pas 20 KM/heure, il y a de quoi être excédé par ces nouveaux privilégiés dogmatiques que sont les francs-macs!

    a quand une révolution pour les déloger de leurs privilèges?

  2. pour ma part je suis révolté ! un patron crapuleux (franc mac) aidé de son avocat (lui aussi franc mac) on escroqué le personnel de sa société (3 jeunes de 21a25 ans dont moi ), en leurs laissant en guise de récompense , un endettement de plus de 200 000euros et 128 plaintes de clients escroqués eux aussi ! bref ! a la charge du patron : abu de confiance;chantage affectif ;détournement et blanchiment d’argent en france et en belgique ; abu de droit sociaux sur les salariés ; faux et usage de faux ; vol et recèle et faillite frauduleuse 5 fois ! et ces hommes là non absolument rien eût ! même pas une convocation en gendarmerie ni au tribunal ! et je le croise tous les jours dans sa Audi a6 QUATRO a 100 000 euros !pour moi ce sera interdiction de créer une société sur 10ans et le remboursement de dettes et clients ! c’est ignoble ! même quité la france serai impossible car il fut tout de même le dire , les francs maçons sont la continuitée de ce que l’on appel les « illuminatis » ou autre sectes infiltrants les gouvernements de tous pays ! et pendant ce temps a tf1 on te casse la tête avec les vendeur de shit ! j’ai 21 ans et même plus envie de vivre est ce normal ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.