L’antifa Antonin Bernanos, condamné à 5 ans de prison, libéré

Antonin Bernanos, fils de la grande bourgeoisie et militant « antifa » (extrême-gauche violente), ami de Clément Méric,  avait été condamné en septembre 2017 à 5 ans de prison dans l’affaire de l’incendie d’une voiture de police occupée.
Il vient d’être libéré, cette semaine.
Tant mieux pour lui, mais on peut tout de même être étonné que « 5 ans de prison » se résument à quelques mois pour un antifa, alors que des patriotes croupissent pendant des années en cellule pour des choses beaucoup moins graves.


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “L’antifa Antonin Bernanos, condamné à 5 ans de prison, libéré”

  1. Il faut remettre les choses en place ., quitte à indisposer .
    Le fasciste Mussolini en fondant la République de Salo snobe sur sa gauche le communisme italien .
    Bernanos , ce poivrot de génie , a souvent déraisonné . Son héritier n’ a pas le génie de l’auteur de  » La grande peur des … » . Il semble même dénué d’intelligence
    Comment ne pas comprendre que les antifas d’aujourd’hui servent les pires ennemis du peuple , les financiers apatrides ?
    Ce sont les fascistes d’aujourd’hui , sans la remise en ordre de la société qui assura le succès des rebelles des années 1930

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.