7 commentaires concernant l'article “L’aluminium et alzheimer : danger dans l’eau de nos robinets ?”

  1. De l’aluminium, des pesticides, du fluor (qui nous rend dociles),
    de l’hormone (qui féminise les garçons) etc. etc.
    Mais l’eau du robinet serait tellement bonne!

    Mettez des filtres.

  2. Si l’on ajoute de l’aluminium, c’est que c’est le meilleur produit pour floculer les argiles contenues dans l’eau des rivières pour préparer l’eau potable pour les grandes villes. Les décantateurs sont souvent de grands bassins au soleil. Les UV du soleil peuvent y tuer des germes, mais en été la température y monte et il est alors souvent ajouté plus de chlore pour neutraliser le gout désagréable provoqué par les cyanophycées.Il s’agirait donc de prévoir un toit à ces bassins.
    Il est donc préférable d’habiter dans une petite commune avec des puits. Néanmoins plus pour longtemps car des connections entre les communes se font pour diluer le problème de l’aluminium, dans l’ensemble de la population .

  3. Il paraît qu’on peut ingérer jusqu’à 50 milligrammes d’aluminium par jour sans risque.

    Je pense que, comme avec tous les métaux, il faut savoir discerner les informations et ne pas faire d’amalgames avec ceux qui sont tout-pour et surtout ceux qui sont tout-contre.

    Autrefois on cuisinait dans des ustensiles en cuivre, non traité. On n’a jamais trouvé qu’il provoquait des problèmes de santé. Aujourd’hui, les ustensiles de cuisine en cuivre sont recouverts de nicklel, lequel provoque des problèmes sérieux pour les allergiques. Alors ???

    Entre sels d’aluminium, hydroxide d’aluminium et autres, il faut savoir raison garder.

  4. de là à ce qu’on decouvre que les rentiers de l »aluminium soit un monopole juif ,et donc faire de deux pierres un coup : empoisonner le ‘betail goy » trop intelligent et faire du pognon sans fin en fourguant de l’alu dans tout , bouffe et flotte , hé !

  5. Enfant, une arrière grand mère allait à la fontaine prendre ses eaux…., je l’accompagnais pour le portage. Un Jour, il avait mis une pancarte : eau non potable.. Les gens continuaient à aller à la fontaine. Ils on fermé la fontaine, puis on obligé les gens a avoir des branchements d’eau

    Drumont dans « la France Juive » parlait déjà de l’arnaque de l’eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.