L’académie de Bordeaux demande aux écoles privées désignées centres de correction, d’enlever les signes religieux

Le courrier est officiel, il provient du rectorat de l’académie de Bordeaux, sous l’autorité du ministère de l’Éducation nationale, comme l’indique le papier en-tête. Signé par le « Directeur des Examens et Concours », rien que ça, il s’adresse aux directeurs des établissements catholiques « désignés comme centre de correction des écrits du diplôme national du Brevet », les 3 et 4 juillet, et dispense des « conseils » très clairs : « il apparaît souhaitable, dans la mesure du possible, et pendant la durée des corrections, d’ôter ou de masquer tout signe religieux ostensible dans les locaux accueillant les enseignants convoqués pour corriger le DNB ».

On hésite : cela procède de la note interne en service hospitalier « pour une bonne asepsie, prière de désinfecter avant utilisation », ou de la lettre glissée par les parents dans le carnet de correspondance pour signaler une allergie : « merci de bannir tout aliment susceptible de contenir des traces de fruits à coques ».

Lire la suite sur Boulevard Voltaire…


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

3 commentaires concernant l'article “L’académie de Bordeaux demande aux écoles privées désignées centres de correction, d’enlever les signes religieux”

  1. la raiepublique oserait elle exiger des écoles de confession juive et musulmane si elles étaient elles aussi désignées centres de corrections d’épreuves, de se soumettre au même diktat ? Il nous est permis d’en douter.

  2. quand on voit de tant de francophobies on à envie de mourrir et rejoindre ceux qui nous ont quittés dans un autre monde

    cette haine de la France , de la part de nombres de gens qu’on accueillent et qu’on logent et soignent est à vomir de dégoût

    on chercherai à faire monter en puissance le front national qu’on s’y prendrai pas autrement!

    je pense que le but est celui-là!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.