La saisie du navire d’une ONG immigrationniste, annulée par la justice italienne

Un juge de Raguse, en Sicile, a annulé, lundi 16 avril, le placement sous séquestre du navire de l’organisation non gouvernementale Proactiva Open-Arms, bloqué depuis la mi-mars au port de Pozzallo en raison de soupçons d’aide à l’immigration clandestine, a annoncé cette ONG espagnole.

Trois responsables de l’ONG – son fondateur, le chef de mission et le capitaine du bateau – sont visés par une enquête après une opération de sauvetage au cours de laquelle les secouristes de Proactiva Open-Arms ont refusé de confier aux gardes-côtes libyens des migrants secourus au large de la Libye.

Lundi, le juge a fait valoir que la Libye n’était « pas encore en mesure de réaccueillir les migrants secourus dans le respect de leurs droits fondamentaux » et estimé que l’ONG avait donc agi en « état de nécessité »« Ce n’est qu’un premier pas et une bonne nouvelle. L’Open-Arms est libéré, mais les enquêtes du parquet de Catane pour association de malfaiteurs et de celui de Raguse pour aide à l’immigration clandestine se poursuivent », a commenté sur Twitter Oscar Camps, le fondateur de l’ONG.

Source : Le Monde


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “La saisie du navire d’une ONG immigrationniste, annulée par la justice italienne”

  1. Des juges honnêtes meurent, des salopards gauchistes font la loi dans les tribunaux au lieu d’appliquer celles qui existent, pourtant déjà trop laxistes.
    Pour ceux qui trahissent leur pays en organisant sa submersion par des sauvages qui vont jusqu’à dépecer et dévorer une jeune fille, le pal ou l’écartèlement serait une fin trop douce !
    À une époque, on savait traiter ce genre de charognes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.