La République du copinage

4e de couverture :

« Copinage et réseautage sont les deux mamelles de la France.

Depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007, les coteries et les castes oligarchiques ont accentué leur mainmise sur tous les pouvoirs : nominations, décorations, placards dorés, prébendes, marchés et contrats s’octroient en fonction de l’entregent. Des conseillers occultes et intermédiaires multicartes prospèrent dans les couloirs de l’Élysée. Les amis du 9-2, du Fouquet’s et les proches de la Première Dame sont choyés. Des élus devenus avocats ou « consultants » monnaient leurs carnets d’adresses. Les élites pantouflent, les ambitieux se placent, les lobbyistes s’activent, les gourous de la com’ surfent sur la crise et les princes des médias se transforment parfois en courtisans.

Dansant au-dessus du volcan d’un pays en crise, le microcosme se protège ainsi, entre révérences et connivences. Les réseaux servent surtout d’assurance aux puissants pour préserver leurs privilèges.

Vincent Nouzille a enquêté pendant plusieurs années pour décrypter ces systèmes de pouvoir, leur fonctionnement et leur influence réelle. Il révèle comment ceux-ci imposent discrètement leur loi et comment la plupart transcendent les camps politiques. Mieux, ils préemptent l’avenir. Francs-maçons, énarques, diplômés d’HEC, communicants, Corses, gays ou cathos : tous tirent déjà les ficelles pour tenter de se placer dans les coulisses du pouvoir. Quel(le) que soit le (la) président(e) qui sera élu(e) en mai 2012, ils seront toujours là…

L’auteur:
Vincent Nouzille est journaliste indépendant, après avoir été notamment grand reporter à L’Express et à L’Expansion. Il est l’auteur ou le coauteur d’enquêtes de référence comme Les Parrains corses (avec Jacques Follorou, Fayard, 2004), Députés sous influences (avec Hélène Constanty, Fayard, 2006), Des secrets si bien gardés (Fayard, 2009) et Dans le secret des présidents (Fayard/LLL, 2010). »

Livre commandable ici.

9 commentaires concernant l'article “La République du copinage”

  1. faut pas oublier de mentionner que ce réseau à tentacules c’est surtout profitable qu’aux talmudistes ! 27 pseudo-ministres sont juifs sur les 33 du gouvernement actuel , ce n’est pas anodin ! le piston , la corruption , la manipulation, ,tout est bon pour évincer les Francais de souche d’origine chrétienne et accaparer tous les fromages ripoublikains par la secte du 1% qui exclu 99% des gens , avec un ou deux muzzs et nwouars , et un ou deux crétins traites et cupides de chez nous pour maquiller cette fortaiture de l’imposture ! banksters/ médias télé /gras fontionnaires inutiles et nuisibles qui syphonnent les plus hauts revenus , c’est pour continuer leur parasitage sans vergogne au détriment des Francais de souche ,que cette engence -là exige toujours plus d’invasion migration en France et en Europe !

  2. de toute facon, c’est pareil dans n’importe quel type de régime … Ca l’était sous hitler, ca l’était sous les Rois, ca l’était sous mao, ca l’est dans les tribus africaines, ca l’est au vatican, bref, c’est humain, bien malheuresement … Un état liberal et democratique ne peut aps plaire a tous, comme un état théocratique catholique, musulman ( arg) etc. ou un régime nationaliste… Cela étant dit merci les gars pour ce travail de contre-informations, continuez!

  3. C’est bien de faire des livres comme celui-ci, des livres qui ont vocation à décrypter le système, mettre la lumière sur des choses inavouables, secrètes, malsaines, des livres qui démontrent, qui prouvent la malhonnêteté des principaux agents du régime, des idiots utiles, des officines plus que suspectes sur leurs intentions. Le problème, c’est que pas grand-monde les lit ces livres. Quelques milliers à peine, parfois moins, c’est tout. Cela ne veut pas dire qu’il faille ne plus en écrire de ce genre de livre, bien au contraire. Mais le vrai problème, c’est que les gens, rendus abrutis, incultes et individualistes, arrivés à un tel degré d’indifférence pour ce qui les détruit, eux, leur culture, leur identité, leur pays, leur avenir, s’en foutent complètement.

    Un livre contenant des vérités compromettantes pour le système vient de sortir ? Qu’importe, les gens préfèrent se bercer d’illusions, d’évasions et d’oublis à travers les loisirs les plus abrutissants, les outils les plus inutiles, les croyances les plus stériles.

  4. @NoussommesunPeuple

    la grosse différence avec la Monarchie, notamment celle de Louis XVI, c’est que toutes les décisions ne viennent pas de cette oligarchie. Dans un régime réellement décentralisé, s’appuyant sur l’autonomie des corps intermédiaires, avec « la démocratie dans la commune, l’aristocratie dans la province et la monarchie dans l’Etat », vous empêchez grandement les dérives oligarchiques….

    Vous pouvez lire notre étude sur la décentralisation ici : http://urbvm.com

  5. La différence avec les rois étant que la noblesse est censée procéder d’une certaine fidélité à des idéaux de vertu considérés comme fondateurs de la nation et porteurs de vérité, et que le roi incarne la nation entière, et pas seulement une classe économique ou sociale particulière. Ce avec parfois de grands moments, parfois des moments plus discutables.

    Alors que la république a été créée pour une caste me4cantile particulière qui ne représente qu’elle même et sert avant tout ses propres intérêts.

  6. Oui, cela a toujours existé mais avec la révolution dite française ces pratiques ont été portées en institution. Pour assoir son pouvoir occulte la franc-maçonnerie l’applique à grande échelle. La corruption, en France, est totale… dans tous les corps de l’administration, de la politique, du commerce, de la religion (catholique, protestante, juive, musulmane…), dans le public comme dans le privé…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.