La preuve qui accuse Marine Le Pen

Marine Le Pen

Suite à notre article d’hier, dans lequel Contre-info révélait les pressions de la candidate à la présidence du FN envers les dirigeants de partis nationaux européens, le site nouvelles-de-france.fr a choisi de diffuser les courriels de menaces puis d’excuses qui ont gravement terni la campagne de Marine Le Pen :

« Voici le premier courriel, daté du 10 novembre et envoyé du Parlement européen (le gras et la couleurs ont été ajoutés par nos soins) :

Dear friend, colleague and political ally,

This Saturday 13th of November in Villepreux, France, there will be a rally to support vice-president Bruno Gollnisch, as part of the internal competition for the Congress of the Front National, which has to elect its new President next January as you may know. This meeting is not an official meeting of the Front National as a whole, but a political rally of one of its two running candidates.

I have been informed that there might be the presence of elected and/or representatives of different friendly parties and allies of the Front National. Perhaps have they, or have you, been misinformed about the unilateral character of the invitation to this event. Or have they, or have you freely chosen to come and support Bruno Gollnisch’s candidacy. President Jean-Marie Le Pen was shocked that there might be an attempt by some of our friends to interfere in this internal campaign of the FN. When a situation such as this requires neutrality.

It is with regret that I have to inform you that in the case of my election as President of the Front National, I will cease any official or unofficial connection with any political movement who would maintain, whether because of individuals, or on behalf of their political party, their participation in this rally or any other internal campaign meetings. Rule I have set for myself.

Thank you for your understanding, in the name of ethics and for the sake of our future cooperation.

Yours sincerely,

Marine Le Pen

Vice-president of the Front National

Quelques jours plus tard, les élus européens contactés par la vice-présidente du Front national reçoivent ce second courriel, d’excuses :

Dear Sir,

Last November 11th, you have received a message from my MEP email. This mail was stating about the meeting held last November 13th in Villepreux in support of my colleague Bruno Gollnisch, vice-president of our movement. I want you to know that I would never have, under no circumstances, drafted or requested that such a letter should be written and sent to anyone.

If I have indeed considered that our friends and allies should have shown more political neutrality in this internal campaign, this very unfortunate action taken by one of my campaign team collaborator was a terrible mistake. Especially because of the tone and the terms that have been used. Message, I please ask you not to take into consideration. As I please ask you to accept our apologies for this unfortunate enterprise in the middle of a campaign which’s debate is sometimes overheated.

Best Regards,

Marine Le Pen

Vice-president of the Front National

Du côté de l’équipe de campagne de Bruno Gollnisch, on refuse de s’exprimer sur cette affaire. Pas de réaction non plus du côté des Jeunes avec Gollnisch. Le blog Nations Presse Info (pro-Marine Le Pen) n’évoque pas l’affaire. Quant à la vice-présidente du Front national, elle n’a jamais répondu à notre demande d’entretien effectuée il y a plusieurs semaines. »

19 commentaires concernant l'article “La preuve qui accuse Marine Le Pen”

  1. Voila en Français

    Cher ami, collègue et allié politique,

    Ce samedi 13 Novembre à Villepreux, France, il y aura un rassemblement pour soutenir le vice-président Bruno Gollnisch, dans le cadre du concours interne pour le Congrès du Front national, qui doit élire son nouveau président, Janvier prochain comme vous le savez peut-être . Cette réunion n’est pas une réunion officielle du Front national dans son ensemble, mais un rassemblement politique de l’un de ses deux candidats en lice.

    J’ai été informé qu’il pourrait y avoir la présence d’élus et / ou des représentants de différents partis amis et alliés du Front national. Peut-être qu’ils ont, ou si vous avez, été mal informés sur le caractère unilatéral de l’invitation à cet événement. Ou bien ils ont, ou avez-vous choisi librement de venir appuyer la candidature de Bruno Gollnisch. Président Jean-Marie Le Pen a été choqué qu’il pourrait y avoir une tentative de certains de nos amis d’intervenir dans cette campagne interne du FN. Quand une situation comme celle-ci exige la neutralité.

    C’est avec regret que je dois vous informer que dans le cas de mon élection comme président du Front national, je vais cesser toute ou officieux lien officiel avec tout mouvement politique qui veut se maintenir, soit parce que des individus, ou pour le compte de leurs parti politique, leur participation à ce rallye ou de toute autre campagne de réunions internes. La règle que j’ai établies pour moi-même.

    Merci de votre compréhension, au nom de l’éthique et pour le bien de notre future coopération.

    Cordialement,

    Marine Le Pen

    Vice-président du Front national

  2. Dans le mail d’excuse, il est précisé que l’auteur du premier mail est un des membres de son équipe de campagne. Autrement dit, Marine Le Pen donne les codes d’accès de sa boîte mail parlementaire à des personnes de son entourage qui s’en servent sans son consentement. Pas très prudent et pas très sérieux.

    Cette bourde politique intolérable est une preuve de plus que Mme Le Pen est très mal entourée et qu’il n’est pas souhaitable qu’elle et son équipe prennent la direction du parti.

  3. Pour rire un peu, allez faire un tour sur medialibre. Vous verrez une vidéo parodiant deux proches de Marine Le Pen (d’Hénin Beaumont)

  4. Qu’est-ce qu’on se marre avec la clique LePen et ses marinolatres:
    c’est presque chaque semaine qu’on découvre de nouvelles bourdes et mesquineries

  5. Un courriel de menace, suivi d’excuses…Sent-elle le vent tourner? Les reines du partis lui échapper?
    Surement.

    « Courage!, on les aura! »

  6. la bourde est maladroite certe mais je vois pas ce quil y’a de mal a demander un minimum de bon sens a des partis politiques étrnagers amis ! je vois pas Gollnisch aller foutre le bazar entre des concurrents d’un autre parti non ?

  7. Un FN dirigé par Marine, donc à l’image de sa campagne en ce moment:

    mesquineries, intimidations, entourage dégénéré, invertis, bourdes de toutes sortes, culte de l’idole (comme son papa)…

    ben, NON MERCI

    🙁 🙁 🙁

  8. Un FN dirigé par Marine, donc à l’image de sa campagne en ce moment:

    mesquineries, intimidations, entourage dégénéré, invertis, bourdes de toutes sortes, culte de l’idole (comme son papa), chouchoute des me(r)dias du Système …

    ben, NON MERCI

    🙁 🙁 🙁

  9. J’espère que TOUT SERA FAIT pour que le vote interne FN soit HONNETE et qu’il n’y ai pas de tricherie et bourrage des urnes!

  10. Ce n’est pas une bourde d’un collaborateur de Marine. C’est Marine elle-même qui a envoyé les deux mails, c’est une évidence. Elle a du se rendre compte plustard qu’elle était allée trop loin et elle a essayé de maière bien ridicule de faire machine arrière… Comment peut-on encore croire à l’honnêteté de cette femme?

  11. Joyeux rebelle a raison
    La fille le Pen débloque puis trouve des fusibles .
    Elle et en-dessous de tout et pourtant son père la soutient avec une hargne de plus en plus féroce ; c’est lui le vrai responsable .

  12. @fr : il n y à pas besoin de codes d accès pour envoyer un email en mettant une adresse d expéditeur au choix. N importe qui peut par exemple envoyer un mail avec comme adresse d expéditeur : sarko@elysee.gouv.fr !!

  13. A l’évidence, c’est bien Marine qui a envoyé les deux. Et à l’évidence, dès l’instant où elle a envoyé le premier, le second était prévu. L’essentiel c’était qu’entre temps un ou plusieurs eurodéputés soient effrayés. Marine elle s’en sortait bien le lendemain en prétendant qu’il ne s’agissait que d’une petite malheureuse erreur…
    Non seulement personne n’est dupe de la manoeuvre, mais surtout, malheureusement pour Marine, les nationalistes ne sont pas des lâches et aucun n’a cédé à cette misérable tentative.
    Malheureusement pour nous, cette information n’aura pas la résonance qu’elle aurait du avoir. C’est curieux qu’aucun médiat n’ait repris cette info. Très très curieux. Qui a dit « complice » ?

    (et pour le dernier intervenant, si ce courrier n’avait pas été envoyé par Marine, il y a bien longtemps que le Front aux ordres aurait porté plainte contre Contre info.)

  14. @ Julien :
    Mais en l’occurrence, Marine Le Pen n’a pas porté plainte pour utilisation frauduleuse de son adresse mail parlementaire, puisqu’elle prétexte l’erreur d’un collaborateur. Donc elle reconnaît que le premier mail a bien été émis par ses soins, enfin par ceux de son mystérieux collaborateur (qui peut envoyer des mails à n’importe qui sans l’autorisation de celle au nom de qui il écrit).

    Et comme déjà dit, si cette affaire n’était pas avérée, la très procédurière Marine Le Pen n’aurait pas toléré que Contre-Info diffuse cet article.

    Dans le fond, je pense exactement la même chose que Joyeux rebelle et MSR, car cette histoire de collaborateur est très bancale. Mais je lui laisse le bénéfice du doute…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.