La Licra veut restreindre encore la liberté d’expression

Dans sa lutte pathétique contre l’humoriste métis Dieudonné, la Licra (Ligue sioniste Contre le Racisme et l’Antisémitisme) souhaite intégrer une clause d’éthique dans la location de salles municipales. Un artiste condamné pour propos racistes ne pourrait pas y donner de représentations.

L’humoriste doit se produire au Transbordeur de Villeurbanne le 31 janvier prochain malgré toutes les pressions et les intimidations de cette ligue juive communautaire.

Source

2 commentaires concernant l'article “La Licra veut restreindre encore la liberté d’expression”

  1. Scandaleux! Et si un Humoriste, sans nier quoi que ce soit, Rit sur une vérité pseudo dogmatique à laquelle le système ne permet pas que l’on touche, qu’il soit Dieudonné ou pas, il suffit qu’il soit incompris, par exemple par notre belle LIcra ou SOS Racisme( nos deux cerbères liberticides qui ne gardent pas les portes des frontières) et qu’ils portent plainte, et condamnent le gars il ne pourra plus se produire?
    On ne peux plus rire de rien? Sauf de ce qui est politiquement correct?
    Alors le Slogan du pain et des jeux prends tous son sens! Il faudrait juste rappeler, que c’est le pain et les jeux qui ont fortement accélérer la chute de l’empire Romain! A Bon entendeur….
    Dingo!

  2. Nous vivons de plus en plus en dictature où les droits élémentaires de liberté d’expression sont bafoués. A quand l’ouverture des goulags pour les profanateurs des dieux modernes ? Car on le constate de plus en plus, les seuls qui ont le droit de s’exprimer sont ceux qui se prosternent devant les dieux Mrap, Licra, SOS Racisme, Crif…

    Pathétique, et rien que pour ça, je pense qu’il ne faut pas hésiter à aller aux spectacles Dieudonné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.