La LICRA met la pression au PNR

Communiqué de presse du PNR : A l’heure où les ‘‘démocraties’’ occidentales se réjouissent de voir que la liberté d’accès à internet est rétablie en Libye, la LICRA, elle, réussit le tour de force d’interdire, en France, l’accès au site internet du parti politique www.parti-national.radical.fr.

Après avoir pu obtenir le retrait du 16è numéro de la publication ‘‘Le National Radical’’ des kiosques à journaux qui titrait ‘‘LES JUIFS QUI DOMINENT LA FRANCE’’, et l’interdiction de sa vente, La L.I.C.R.A (suppôt du lobby juif sioniste) vient à nouveau d’obtenir, comme le subodorait le PNR, la fermeture de son site «WWW.parti-national-radical.fr».

Tels les bons démocrates staliniens, excédée par l’importance de la fréquentation du site internet du PNR la LICRA, aux fins d’obtenir la fermeture du site du parti politique nationaliste, n’a pas hésité à recourir, une fois de plus, aux méthodes employées par les dictatures qui viennent unanimement d’être condamnées par la Communauté internationale.

Ainsi, usant d’une influence surprenante et inquiétante, la LICRA a mis en demeure le très complaisant et courageux hébergeur français, ‘‘1 & 1 Internet’’ de procéder à la fermeture du site internet du Parti national radical. Ce que, après une parodie de demande d’avis à ce sujet, ‘‘1 & 1 internet’’ s’est empressé de mettre à exécution sans avoir tenu aucun compte des éléments de réponse du PNR qui contestait, arguments juridiques à la clef, les velléités liberticides de la LICRA.

Par voie de conséquence le PNR vient d’assigner en référé l’hébergeur ‘‘1 & 1 Internet’’ aux fins d’obtenir la réouverture de son site WWW.parti-national-radical.fr et vient de porter plainte, entre les mains du Procureur de la République, contre la LICRA pour « atteinte à la libre communication au public par voie électronique » (Art. 1 et 4 de la Loi dite LCEM N° 2004-575). »

Le Parti national radical espère que les citoyens attachés au respect de nos libertés fondamentales ne resteront pas insensibles à cette situation et qu’ils se feront l’écho des manoeuvres de la LICRA qui menacent gravement la démocratie.

Le Parti national radical rappelle que l’audience de son procès en appel, qui l’oppose à la LICRA, aura bien lieu à Grenoble le 14 septembre 2011 à 14 heures.

Ce procès fait suite au retrait du 16e numéro du ‘‘Le National Radical’’ des kiosques à journaux et à son interdiction de vente, qui égrainait une liste de 308 noms de personnes, portant le sceau du judaïsme, qui contrôlent l’ensemble des médias nationaux de France.

Pour ce ‘‘crime’’ inexpiable, Maurice MARTINET, directeur de ladite publication, et président du Parti national radical, s’est vu condamné, en première instance, à deux mois de prison ferme et à verser à la LICRA, chasseuse de prime ‘‘antiraciste’’, la somme de 5.000 € à titre de dommages-intérêts (?) et de 1.500 € sur le fondement de l’article 475-1 du CPP.

Les audiences étant encore publiques, chacun peut venir assister à ce procès politique qui aura lieu, comme précisé, au tribunal de grande instance de Grenoble le mercredi 14 septembre 2011 à 14 heures .

7 commentaires concernant l'article “La LICRA met la pression au PNR”

  1. 2 mois de prison ferme?????!!!

    5000€ d’amende pour dommage -intérêts????

    Uniquement pour avoir dit que la plupart de ce qui dirige réellement la France sont juifs!!

  2. Il est interdit de parler des Juifs en France. c’est clair pour tout le monde ??

    Alors parlons en un max !!! L’ennemi numéro 1 (excepté nous mêmes) c’est EUX !!

    Les Juifs, peu importe, qu’ils se disent, de droite, de gauche, marxiste, libéraux, athées, croyants, sionistes, intégrés ou pas ..ils travaillent tous pour leur fameuse paix universelle, l’abolition des frontières, la destruction des identités et des peuples..

    Homosexualité militante, doigts de l Homme, avortements, contraception,Métissage… Ils contrôlent pour ça la Banque, les média, la presse, la politique…

    Bref dixit Ryssen : le judaïsme dissout n’importe quel pays en moins de 3 générations..

  3. Romano t’es vraiment parano. Je suis moi même d’origine juive, et je suis Nationaliste.

    Je suis juif, certes non-pratiquant, mais déterminé à ne pas laisser passer autant de préjugés. Je suis juif et pourtant :

    Je suis globalement antisioniste, et j’estime que l’état d’israël n’est qu’histoires que des profits de gens peu scrupuleux.
    Je suis contre l’interminable et par dessus tout inutile complaisance généralisée à propos de la Shoah, nouvelle religion moderne, mais également contre l’antiracisme forcené, véritable communisme du XXIème siècle et toutes les dérives totalitaires du système.

    Et enfin et surtout : Je suis patriote, ma seule patrie est la France, et je ne suis certainement pas pour l’abolition de la Frontière et de la Nation, le bien commun s’inscrivant à mon sens au sein de ces deux piliers fondamentaux.

    « Le Nationalisme, c’est régler chaque problème par rapport à la France » Barrès

  4. Hé contre info.. c’est quoi le problème ??? y avait aucune insulte..juste les faits !!

    ça pouvait être intéressant..

    mais bon je peux faire l’effort de vous comprendre, vous travaillez sur le long terme on va dire…

  5. Cela vous surprend qu’un juif puisse être nationaliste, patriote et ne pas avoir un prénom biblique ?
    Hé oui, je m’appelle Vincent. Pour en revenir à ce que je disais, le mythe du complot est une erreur. Il y a cependant bien des réseaux d’influences occultes, dont les membres sont certes juifs, mais surtout et avant tout RICHES. C’est à dire pas vraiment comme moi. Vous pensez vraiment que DSK et les autres pistonnés du portefeuilles s’intéressent vraiment à des juifs sans le sou comme ceux de ma famille ?

    Ou alors, si comme le prétends Romano, TOUS les juifs sont membres du même projet répugnant, alors j’exige en tant que juif que l’on me refile une bonne fois pour toutes cette place de puissant qui me revient selon vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.