« La légitimité à présider d’Emmanuel Macron est la même que celle de Bachar El Assad »

Tribune libre (commmentaires ouverts)

Résultat de recherche d'images pour "paris riots burning"

Depuis un peu moins d’un mois, la France est secouée par des manifestations quasi-insurrectionnelles qui continueront ce samedi. Cela n’est pas sans rappeler les premières manifestations qu’avait connues la Syrie en 2011.

A cette époque, des manifestations organisées par l’opposition avaient eu lieu dans ce pays mais étaient largement contenues par le régime en place. Pour précipiter le mouvement et le renversement de régime, des gouvernements étrangers, notamment occidentaux mais aussi arabes, avaient favorisé l’introduction de groupes terroristes étrangers islamistes dans ces manifestations, ce qui fit basculer le pays dans la guerre.
Depuis, les pays occidentaux ne reconnaissent plus la légitimité de Bachar el Assad comme président de Syrie, alors que, répétons-le, les premières manifestations étaient contenues et que le basculement en guerre civile n’est dû qu’à l’introduction, par des éléments non-syriens, de terroristes islamistes.

Imaginons aujourd’hui que des Etats étrangers financent et arment massivement des terroristes afin qu’ils commettent leurs exactions durant les manifestations en tirant sur les gilets jaunes et/ou la police. Dans ce cas, la France connaîtrait le même destin que la Syrie : la police débordée ne serait plus en mesure d’agir partout sur le territoire et des enclaves seraient créées dans lesquelles les terroristes prendraient le pouvoir et imposeraient leur loi et ce d’autant plus si les terroristes continuent à être alimentés par des forces extérieures.
C’est ce qui s’est passé en Syrie, pourtant plus aucun pays occidental ne reconnaît la légitimité du président de Bachar El Assad. Dès lors se pose la question de la légitimité d’Emmanuel Macron en tant que président français, et avec d’autant plus d’acuité qu’il est le premier à dénier au président syrien son statut de président.

Lionel


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

5 commentaires concernant l'article “« La légitimité à présider d’Emmanuel Macron est la même que celle de Bachar El Assad »”

  1. Peut-être parlera-t-on bientôt du « regime de Macron » ? apres tout c’est celui d’un general putchiste…

  2. Bachar El Assad, a tout son peuple derrière lui …
    Macron, il a tout son peuple contre lui!

    Bachar est un lion, macron est un petit un roquet aux abois…

  3. On oublie l’utilisation d’armes chimiques (gaz lacrymogène) contre le Peuple les ressemblance avec Bachar El Assad est frappante

  4. Bachar El Assad est soutenu par l’écrasante majorité du peuple syrien (l’élection présidentille de 2014 à de quoi faire pâlir d’envie le petit roquet de l’Élysée – grosse majorité + fort taux de participation – mais bien-sûr, la propagande occidentale, relayée par wikipedia et autres se fera fort de discuter ces résultats…), et il se bat contre un énemi extérieur, et pour son peuple.
    Macron, lui, se bat contre son peuple pour une oligarchie déterritorialisée et dont les intérêts n’ont rien à voir avec ceux du peuple français.
    L’utilisation de gaz par l’armée syrienne n’a jamais été prouvée, jamais, c’est un fait, et les faits sont tétus.
    Mais il est bien connu qu’il suffit de répéter un mensonge pour qu’il devienne réalité (vieille technique de propagande), et on sait que la vérité n’a aucune importance, seule la perception qu’on en a compte.
    Non, décidément, Macron n’a pas la légitimité de Bachard El Assad, et oui, le gouvernement Macron/Philippe peut être considéré comme un « régime ».

  5. Aucune comparaison possible entre Macron et Assad.
    Ce dernier est électoralement plus légitime que Macron,
    et s’il est vilipendé c’est uniquement parce qu’il est soutenu
    par Moscou.
    Il défend son pays agressé de toutes parts, alors que Macron
    enfonce le sien, sous les ordres de ses patrons les banquiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.