« la guerre en Syrie n’oppose pas des méchants d’un côté et des gentils de l’autre »

Combats entre loyalistes et rebelles islamistes dans le quartier Cheikh Saïd à Alep

Excellent témoignage de ce journaliste français qui ne recrache pas la version officielle de la presse occidentale sans rentrer dans le jeu de la propagande de guerre syrienne.

Dans son livre « Les mercenaires du calife », le reporter Régis Le Sommier retrace l’itinéraire des djihadistes de Paris, Bruxelles et Istanbul et narre son expérience de la guerre civile syrienne qu’il a couverte pour « Paris Match ». Au coeur de la bataille d’Alep, il a été le témoin des orages d’acier qui éclatent de part et d’autre de la ligne de front. Entre les offensives de la Russie et les pluies d’artillerie de la rébellion islamiste, il rapporte une réalité complexe loin du manichéisme de la plupart des médias.

Lire son témoignage sur Causeur.fr

Commentaires

commentaires

Les commentaires sont fermés.