La FSSPX lance la construction de l’église Saint-Emilien à Nantes

Alors que les évêques modernes préfèrent voir les églises vides détruites ou vendues pour des activités profanes, plutôt qu’utilisées par des traditionalistes…

« Chers amis, chers fidèles,

Vous dévoiler ce que sera la future église de Nantes est une véritable joie. En quelques pages et beaucoup d’images, voici donc le projet tel que déposé en mairie après plusieurs mois de travail, pour obtention du permis de construire. Par là même, c’est également une grande intention de prière que je vous confie : invoquez les anges gardiens de chacun des employés qui auront à se prononcer sur ce permis de construire, afin que nous l’obtenions sans difficultés supplémentaires. Réponse en juin…

Après mures réflexions et consultations, il a été décidé de mettre cette église sous le patronage de saint Emilien, évêque de Nantes : c’est à lui qu’elle sera consacrée. Au vu de sa vie, vous saurez en découvrir de nombreuses raisons.

Emilien fut choisi comme évêque de Nantes au moment où les Sarrasins franchissaient les Pyrénées pour étendre l’islam en nos contrées. Après avoir ravagé le sud de la France, ils s’avancèrent jusqu’en Bourgogne, où ils firent le siège de l’antique ville d’Autun. C’était sept ans avant la bataille de Poitiers. Ne pouvant rester indifférent aux maux que souffrait sa sainte mère l’Eglise, Emilien convoqua en sa cathédrale tous les hommes désireux de prendre les armes pour la défense de la foi et, après avoir pour eux célébré le saint sacrifice, partit à leur tête. Une première victoire libéra la ville menacée, puis deux nou-veaux succès militaires permirent de repousser les musulmans. Mais voici qu’un nouveau corps d’armée omeyyade fondit sur les hommes dont Emilien était l’âme et, en ce 22 août 725, tous bientôt périrent, notre saint évêque à leur tête. Transpercé de flèches et de lances, il fut finalement décapité avant d’être enseveli en ce lieu qui depuis porte son nom, le petit village de Saint Emiland.

Aussitôt vénéré en Bourgogne, notre saint fut méconnu de son diocèse d’origine jusqu’en ce 19ème siècle, où règne en France une belle pagaille liturgique, triste fruit du gallicanisme. L’évêque d’alors, Mgr Alexandre Jaquemet, marcha résolument à la suite de Dom Guéranger pour le rétablissement de l’antique liturgie romaine en son diocèse, et les recherches effectuées à cette occasion firent redécouvrir ce saint nantais, bientôt réintroduit dans la calendrier liturgique avec la bénédiction de Pie IX.

Restait à obtenir du diocèse d’Autun quelques reliques du saint, ce qui fut obtenu après deux ans de tractations en raison de l’attachement de la population de Saint-Emiland à son saint. La translation des reliques fut l’occasion d’une triomphale procession, le 6 novembre 1859. Au témoignage de beaucoup, cette procession fera naître chez nombre de nantais le désir de se dévouer à la cause de l’Eglise si bien que, quelques mois plus tard, beaucoup marcheront à la suite du général de Lamoricière pour s’engager au service de la papauté dans les zouaves pontificaux. Cela fit dire au Cardinal Richard, vicaire général de Nantes avant d’être archevêque de Paris, que « le dévouement pour la cause de l’Eglise est la grâce que Dieu a attachée au culte de ce saint ».

Bientôt pourtant une nouvelle tourmente, entre autres liturgique, s’abattit sur saint Emilien : en 1967, Mgr Michel Vial l’exclut du calendrier diocésain. Mais l’histoire a ses revanches.
Sous peu, notre saint aura l’église qu’il n’avait pas encore eu à Nantes, lui dont la fête était fixée au 3 septembre, jour où l’Eglise célèbre saint Pie X.

Abbé P. de LA ROCQUE »

source : La Porte Latine

24 commentaires concernant l'article “La FSSPX lance la construction de l’église Saint-Emilien à Nantes”

  1. Bonjour,

    Au lieu de construire de nouvelles églises qui coutent cheres, la FSSPX devrait sauver les églises abandonnées en les rachetant, ces dernieres sont des temoins vivant du passé de la France. Domage

  2. @ Reine

    Dans plusieurs régions de France ils essayent d’en racheter, sans succès. (Refus des collectivités de l’Église conciliaire etc…) Je trouve ça dommage de tailler direct au lieu de se féliciter de ce genre d’entreprise.

  3. C’est vrai qu’au premier abord on se dit qu’il y a des églises, chapelles, couvents, à vendre… et que donc se lancer dans une construction paraît superflu… et puis au deuxième ras bord c’est pas forcément un mauvais plan 😀

    Pierrot

    En effet, on ignore souvent les difficultés faites autour du rachat d’édifices religieux. Et quand les zélus apprennent que c’est la FSSPX qui est sur les rangs, ils crient à la « secte » et préfèrent une association islamiste…

  4. C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Une France recouverte d’églises et de chapelles dans lesquelles la célébration de la (vraie) messe y est proscrite, et que des vrais prêtres courageux soient obligés de construire des églises afin de remplir leur mission que leur impose le sacerdoce (sauver les âmes) c’est un terrible signe des temps. Terrible.

    Les (vrais) catholiques Français pourtant mille fois chez eux, traités un peu en dhimmis par…les laïcards francs-maçs de l’UMPS.

  5. Emilien,un homme dont la France a vraiment besoin de nos jours pour repousser l’envahisseur hors de nos frontières.

  6. Oui en effet c’est une excellente nouvelle mais qui, comme pour Reine et le Huron me laisse un peu de tristesse quant aux chapelles et églises nombreuses, abandonnées à cause du modernisme des Evêques français qui eux aussi avec « Non Serviam », refusent catégoriquement de servir Dieu en premier, aimant plutôt faire des courbettes aux hommes du monde. C’est surtout scandaleux car ils préfèrent donner ces sanctuaires aux Musulmans. Je les plains, ces évêques, je les plains vraiment car ils ne peuvent prétendre pour se défendre dire « je ne savais pas ». Ils savent très bien ce qu’ils font mais ne veulent pas, ne veulent plus servir Dieu.

  7. Il faut occuper les églises de force, dès que les effectifs sont suffisants, et revenir chaque semaine jusqu’à ce que les enfoirés conciliaires d’en face craquent.

  8. Occuper les églises de force,oui c’est ce qu’il faudrait mais hélas les évêques progressistes seront contre nous et nous enverront les forces de l’ordre pour nous « évacuer »,ces évêques préfèrent accueillir des clandestins dans « leur » église,c’est une honte de voir cela.
    Mais il est vrai qu’il faudrait revenir à des méthodes radicales pour saper le moral des progressistes et revenir aux fondamentaux.

  9. Nous avons besoin d’églises dans les villes, les évêques font la loi et ne nous les accordent pas celles qui sont à vendre, la même chose! comment faire? Ce n’est pas en achetant des églises dans nos campagnes que nous résoudrons le problème des chapelles dans les immeubles, garages …La difficulté est telle que même les églises qui n »appartiennent ni au diocèse, ni à la commune, sont pratiquement inachetables par la FSSPX; i
    nous subissons une haine terrible! Voilà pourquoi nous sommes bien heureux quand on annonce la construction d’un lieu de culte digne de notre foi.

  10. quel scandale que les cathos tradi soient obligés de construire plutot que de sauver des églises anciennes dans notre pays !

    on brade la France à un euro le terrain pour des mosquées et on hurle à l’extremisme quand les gens de souche veulent sauver leurs traditions de faire la messe en latin (soit dit en passant meme une non-croyante peut préferrer une messe de noel en latin plutot qu’en francais qui lui retire toute aura de mystère)

    ce pourissement de la société par un gouvernement controllé par et pour la mafia sioniste/islamiste sous couvert de gochisme hystérique est intolérable !

  11. @ceux qui veulent prendre des églises,

    Je pense que ce n’est rien d’autre que de la témérité à vouloir recommencer les prises d’églises comme à l’ancienne. Agir ainsi ne nous permettra pas d’obtenir des églises ou de les sauver d’une part. D’autre part, l’épiscopat de France ainsi que la république juive et franc-maç voient d’un très mauvais oeil ces chrétiens tradis qui possèdent persévérance, audace et foi incorruptible. Ils ne sont pas du tout prêts à nous faire des cadeaux. Ce serait même le contraire.

    Faut savoir que les tradis existent aussi par leurs écoles hors contrat et ces écoles sont très surveillés par le système qui bien sûr ne les aiment guère. Selon son humeur, ses technocrates peuvent inventer mille prétextes pour les fermer, croyez-moi. Et qu’elles appartiennent à la FSSPX ou non.

    Aujourd’hui, il faut être plus rusé et plus « politique » pour se réapproprier notre espace culturel et religieux. Rentrer « dans le lard » n’est plus d’utilité…du moins pour l’instant. C’est ce que je pense…

  12. D’autant que les églises et chapelles, ont été presque toujours construites avant V2, par des Catholiques , leurs ancêtres.

  13. Je pense la même chose que Reine à ce sujet.
    La secte Vatican II brade notre patrimoine et ce n’est pas exagérer que de le dire.

    245.000€: http://www.patrice-besse.com/eglises-a-vendre/picardie/chapelle-eglise-proche-paris/

    145.000€: http://www.patrice-besse.com/eglises-a-vendre/picardie/chapelle-eglise/

    225 000€: http://www.patrice-besse.com/eglises-a-vendre/poitou-charentes/eglise-basilique-poitiers/

    On peut même acheter une commanderie des Templiers: http://www.patrice-besse.com/eglises-a-vendre/paca/commanderie-des-templiers-inscrite-MH/

  14. C’est une bonne nouvelle, car ce sera toujours un nouveau pole de résistance au Systeme et à sa propagande politico-merdiatique omniprésente au-delà des questions métaphysiques.

    D’ailleurs, je suggère à tous les « néo-paiens » revandiqués, nationalistes français identitaires sincères d’aller débattre et discuter avec un pretre de la Fraternité Saint PieX de leur région !

  15. Il y a tellement d’églises qui tombent en ruine. Je trouve ça vraiment triste de ne pas pouvoir investir celles-ci. Que de gâchis!
    Quelle beau symbole cela aurait été de perpétuer la tradition dans une vielle église de ce beau pays de France qui a traversé les siècles.

    Pauvre France…

  16. que tous ceux qui se disent nationalistes « néo paiens » aillent discuter avec un bon pretre de la Fraternité Saint Pie X de leur région.

    les adresses sont biensur sur INTERNET

    osez !

  17. 1000% d’accord avec Reine (post 7mars/08h29)

    On comprend depuis longtemps entre les lignes que le Vatican & les « responsables » de l’Église Catholique de France manigancent en sous-main pour déchristianiser la France jadis Fille Ainée de l’Église du Christ. Un comble!

    Spécial Bernard Lugan: veuillez m’excuser de de me comporter comme une groupie mais j’aime tellement les analyses géopolitiques & les billets d’humeur du grand Bernard Lugan que je ne peux résister au plaisir de vous faire partager la finesse de ses analyses par le biais de ce lien:

    http://www.youtube.com/watch?v=Sqy5oep9ZGk&feature=related

    Bonne vision. J’ai compris pourquoi B.Lugan est ostracisé par les merdias & surtout la TV: son érudition est telle qu’en comparaison, elle ne peut que mettre en évidence l’inculture & la nullité crasse de la caste journalistique dominante! (lol) Sacré Bernard! 🙂 🙂 🙂

  18. Bravo la FSSPX!

    Si on ne veut pas vous vendre des églises vides, construisez en des nouvelles pour les remplir!!!

    UDP

  19. C’est vrai que Reine peut avoir raison, mais acheter des églises qui serviront peu et construire une église à Nantes, c’est trés différent! Nous avons besoin de cette église! et vous savez bien que nous ne pouvons rien acheter dans les villes, sauf sous déguisement (il fut acheté une église par un prêtre qui s’est fait passé pour un hippie!) Voilà où nous en sommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.