La crise immobilière US n’est pas finie

Elle avait éclaté du fait de nombreux prêts immobiliers accordés imprudemment et qui n’avaient pu être remboursés (entraînant de nombreuses saisies). A cause de la financiarisation et des spéculations en chaîne, elle avait entraîné la crise mondiale de 2008. 

Or le graphique ci-dessus est des plus parlant et des plus inquiétant.
La courbe verte représente le pourcentage de saisies (foreclosures) sur les prêts.
9% des prêts hypothécaires sont en souffrance de remboursement, auxquels il faut ajouter 4% de prêts avec procédures de saisie.

Source, via le forum nationaliste


Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire gratuite :

1 commentaire concernant l'article “La crise immobilière US n’est pas finie”

  1. cette annee, beaucoup de remboursements arrivent a maturite..

    tous les bilans des banques sont plombes en fait..

    l’immobilier commercial avec tous ces zones commerciales et bureaux vides est une vraie bombe a retardement..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.