La crise grecque, cet investissement qui a rapporté 8 milliards à la BCE

*[image: Images intégrées 1]**Zone euro.** Selon des chiffres communiqués
par la Banque centrale européenne, le financement de la dette grecque a
dégagé huit milliards d’euros d’intérêts.*

Financer un pays en crise, ça peut rapporter gros. C’est ce que montre la
Banque centrale européenne : mardi, elle a révélé que les intérêts tirés
des emprunts d’Etat grecs qu’elle a achetés entre 2012 et 2016 lui ont déjà
rapporté 7,8 milliards d’euros.

Que va devenir cet argent ? En réalité, il ne reste pas dans les caisses de
la BCE mais est reversé aux différentes banques centrales de la zone euro.
A l’origine, le programme de rachat de la dette grecque prévoyait que ces
intérêts seraient *in fine* rendus à la Grèce Mais depuis l’arrivée au
pouvoir à Athènes du gouvernement d’extrême gauche d’Alexis Tsipras,
l’Allemagne, suivie par d’autres pays, a fermé les vannes. Berlin a ainsi
engrangé 1,34 milliard d’euros, dont pas un centime n’a pour l’instant été
rendu à la Grèce.

Valeurs actuelles

Garanti
sans virus. www.avast.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.