John Rambo arrêté au Pakistan

Le 27 janvier dernier, Raymond Davis, « consultant » au consulat US de Lahore (Pakistan), se rend en voiture dans un quartier miteux de la ville et tue deux Pakistanais. Il appelle du renfort et un 4×4 du consulat américain venu à la rescousse de Davis renverse une troisième personne (qui succombera à ses blessures).
Un officier des services secrets pakistanais raconte : « C’est lui (Davis) qui avait appelé du renfort à l’aide du matériel sophistiqué dont la voiture était truffée ». Davis se défend en expliquant avoir été en état de légitime défense. Il soupçonnait les deux Pakistanais de vouloir lui dérober de l’argent.
Mais plusieurs questions restent sans réponse. Que faisait un « consultant » dans un quartier sans intérêt de Lahore ? Pourquoi était-il équipé du matériel électronique dernier cri ? Pourquoi un 4×4 du consulat était à proximité en cas de coup dur ? Pourquoi l’ambassade US d’Islamabad n’a jamais confirmé son identité?

Selon un officier de l’ISI (services secrets pakistanais), les deux Pakistanais tués « étaient des terroristes. Davis leur avait donné rendez-vous dans un restaurant, mais l’affaire a mal tourné. »

Aujourd’hui les Etats-Unis soutiennent leur « consultant » et demandent sa libération en vertu de l’immunité diplomatique. Seulement l’affaire a pris une proportion telle au Pakistan, que le gouvernement d’Islamabad se plie à la volonté populaire, et garde Davis en détention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.